Mercredi soir en déplacement à Naples, Nice s’attendait à jouer un match serré pour son premier match de barrage aller de la Ligue des champions. Et, en effet, l’OGC ne s’était pas trompé. Résultat du match : 2-0 pour les hôtes. En plus de tout ça, les rouges et noirs (ici en bleus et noirs) se sont retrouvés à 9 joueurs après 2 exclusions, contestables pour certains…

Favre veut rester lucide

En conférence de presse après la défaite de Nice, Lucien Favre s’est permis de relativiser ! « On aurait pu éviter les deux cartons rouges, mais c’est un peu sévère je pense. C’est regrettable de terminer à neuf, mais ce qui est bien, c’est d’avoir tenu parce que, à 3-0, c’était cuit » a-t-il précisé.

Publicité
Publicité

Pour ce dernier, la défense solide des niçois (défense à trois) était un véritable atout. Elle a empêché les attaquants de Naples de s’offrir trop d’occasions. Mais d’un autre côté, le Gym a souffert face au pressing adverse. Difficile de sortir le ballon de l’arrière donc. Et pris dans leur dos par les napolitains, les joueurs de l’OGC n’ont pas réussi à voir venir l’attaque de Dries Mertens... Dès la 13e minute, il inscrit son premier but et paralyse complètement les olympiens.

Malheureusement, après avoir tenu plus d’une heure sans encaisser le moindre but. La pression était si forte dans la surface que Christophe Jallet a commis l’irréparable.

Publicité

Une faute sur Dries Mertens à la 70e a permis aux italiens de faire le break. Jorginho transforme le penalty : 2-0.

Des erreurs commises et un arbitre difficile

Lucien Favre a expliqué que trop souvent les lignes de l’OGC avaient du mal a être tenu. Notamment lorsque Naples jouait à une touche de balle. Il l’admet, c’est ici que l’on voit la supériorité des napolitains…

Autre problème des niçois : un arbitre trop sévère ? Certes, la supériorité de l’équipe d’en face était nette, mais l’arbitre polonais Szymon Marciniak n’a pas facilité le jeu de l’OGC [VIDEO]. En première période, tout commence avec une faute sifflée dans la surface alors qu’elle semblait être à l’extérieur : penalty. Mais ensuite, c’est surtout la double exclusion que Favre regrette, Koziello puis Plea dans la foulée !

On notera également que les 3 joueurs de Lucien Favre, Sneijder, Srarfi et notamment Balotelli ont été forfait pour la rencontre.

Publicité

L’un pour manque de préparation, l’autre pour blessure et enfin Balotelli également pour une blessure aux ischios (depuis le match aller contre l’Ajax). Ainsi, c’est de 3 cadres dont a été privé le club français. Espérons qu’ils soient prêts pour le match retour… Une nouvelle raison de garder espoir pour l’entraineur de Nice, tout est possible ! #Ligue des champions #Football #OGC Nice