Ce jeudi (24 août), #Karim Benzema a une nouvelle fois été écarté du groupe de l'équipe de France en marge des rencontres contre les Pays-Bas et le Luxembourg comptant pour les qualifications pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. #Didier Deschamps avait précédemment justifié ces non-sélections en évoquant l'équilibre interne du groupe et l'image "irréprochable" qu'il attendait de ses joueurs. Cependant, Karim Benzema est aujourd'hui l'un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) footballeurs français en activité et a très récemment été blanchi dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena par la cour d'appel de Versailles.

Kylian Mbappé et Kingsley Coman dans le groupe

Incompréhensible.

Publicité
Publicité

Voici l'adjectif qui revient le plus souvent sur les réseaux sociaux pour qualifier cette énième non-sélection de Karim Benzema. Bien que celle-ci soit en effet très difficilement justifiable, les sélections de Kylian Mbappé et Kingsley Coman le sont tout autant. En effet, l'attaquant de 18 ans, Kylian Mbappé, se trouve dans une situation assez ambigüe à l'AS Monaco. Après avoir essuyé un refus catégorique du Real Madrid devant ses exigences financières, le jeune buteur ferait actuellement le forçing pour rejoindre les rangs du Paris Saint-Germain. Cette attitude lui aurait attiré les foudres du vestiaire monégasque ainsi que celles de ses dirigeants. Mis à l'écart depuis deux matchs matchs par Leonardo Jardim, son entraîneur, Kylian Mbappé n'a disputé que 75 minutes en Ligue 1 (victoire 3-2 face à Toulouse à l'occasion de la 1ère journée de championnat) et 71 minutes lors du Trophée des Champions (défaite 1-2 face au Paris Saint-Germain), deux matchs dans lesquels le jeune joueur n'a pas brillé.

Publicité

Suffisant pour prétendre à une sélection dans le groupe de l'équipe de France ? Oui visiblement pour Didier Deschamps.

Le cas Kingsley Coman interpelle également, puisque c'est celui qui cristallise le plus l'incohérence du cas Benzema. Le jeune ailier de 21 ans avait été placé en garde à vue en juin dernier suite à des violences conjugales sur sa compagne. Le joueur du Bayern Munich est en attente de son jugement et fait donc actuellement l'objet d'une procédure judiciaire comme Karim Benzema avant lui. La différence ? Karim Benzema avait immédiatement été écarté de l'équipe de France de Football, Kingsley Coman lui, fait toujours partie des plans de Didier Deschamps. Pourtant, le sélectionneur des Bleus avait fait part de son droit de non-sélection vis-à-vis de Karim Benzema en justifiant celle-ci en évoquant "l'exemplarité" que les footballeurs de l'équipe de France se devaient d'avoir...

Et Karim Benzema pendant ce temps ?

L'attaquant du Real Madrid, quant à lui, continue d'empiler les trophées et les buts avec le Real Madrid.

Publicité

Titulaire indiscutable au sein de l'attaque madridista, le français s'est récemment accaparé avec ses coéquipiers de la Supercoupe d'Europe de l'UEFA devant Manchester United (2-1) puis de la Supercoupe d'Espagne face au FC Barcelone (5-1 score cumulé) contre qui il a marqué au match retour. L'attaquant de 29 ans s'est également illustré en championnat contre le Deportivo La Corogne (victoire 0-3 du Real Madrid), match dans lequel il a distillé une passe décisive à Gareth Bale à la 20ème minute de jeu pour l'ouverture du score.

Didier Deschamps, forcément interrogé sur cette nouvelle non-sélection de Karim Benzema, a botté en touche en conférence de presse et a déclarer vouloir "rester sur ces positions" quant au statut de l'attaquant du Real Madrid. La pression populaire pour le retour de Karim Benzema sous le maillot bleu fera-t-elle céder le sélectionneur de l'équipe de France ? Rien n'est sûr. Mais Didier Deschamps devra justifier cette absence tôt où tard. La piste du contentieux personnel est de plus en plus plausible ... #Equipe de France