Publicité
Publicité

Le transfert de #Neymar, l’attaquant Brésilien de 25 ans, au PSG aura bien fait couler d’encre et les spéculations vont bon train. En effet, si la somme astronomique de 222 millions d’euros pour le transfert est confirmée, les conditions de règlement sont encore à définir. La somme sera-t-elle versée par le club parisien ? Par Neymar lui-même ? Toutes les hypothèses sont possibles et celui qui attend avec le plus d’impatience la réponse est… le fisc français !

Des négociations qui ne manquent pas d’affoler le Mercato

Le PSG n’a pas lésiné pour attirer le footballer brésilien sur sa pelouse. En effet, dès le départ, des sommes à faire tourner la tête ont été avancées.

Publicité

C’est finalement pour la somme de 222 millions d’euros que le transfert semble s'être conclu [VIDEO]. La star du FC Barcelone a, quant à elle, accepté un modeste salaire annuel de 30 millions d’euros.

Ces sommes délirantes ne sont pas du goût de tout le monde. Et la ligue de #Football espagnole tente de mettre la pression sur le club français en menaçant de saisir la ligue de l’UEFA. Ces retournements de situation ne manquent pas d’affoler le Mercato. Mais il semble que cet argent soit profitable à plus de personnes que l’on ne le croit.

Des sommes astronomiques attendues par le fisc français

Tous les protagonistes sont suspendus aux lèvres des dirigeants du PSG pour savoir qui va régler la note. En effet, si c’est le PSG qui verse les 222 millions d’euros, le fisc français pourrait se frotter les mains en attribuant cette somme à une avance sur salaire au joueur.

Publicité

Les cotisations sociales pourraient alors s’élever à près de 100 millions d’euros. Une aubaine pour les impôts.

Si le joueur décide de régler lui-même la prime de transfert au FC Barcelone, les impôts se contenteront des charges sociales annuelles du joueur calculées sur son mirobolant salaire annuel de 30 millions d’euros. Ils ne récolteront alors qu’environ 33 millions d’euros par an. L'agent de Neymar, arrivé hier en France, annonçait en présence des dirigeants du PSG, que cette hypothèse semblait de moins en moins convenir à l'attaquant brésilien. C'est donc le club français qui devrait régler l'addition.

Si ces sommes font tourner la tête à plus d'un, il semblerait que la décision de Neymar de rejoindre le PSG ne soient pas exclusivement motivée par l'argent. En effet, le footballer laisse entendre qu'il vise le ballon d'or et que le club françai [VIDEO]s pourrait bien être le tremplin lui permettant de l'obtenir d'autant que le PSG semble annoncer d'autres surprises à ses supporters. Affaire à suivre... #Mercato PSG