L'#OGC Nice est sur tous les fronts malgré une entame de championnat ratée face à Saint-Etienne lors de l'ouverture de cette nouvelle saison ( défaite 1-0). Sous la houlette de son président monsieur Jean-Pierre Rivère, l'équipe compte désormais des renforts de qualité et de prestige comme Alan Saint-Maximin [VIDEO] ou Wesley Sneijder [VIDEO], tous deux débarqués cette semaine sur la Promenade des Anglais. Fort de ces nouvelles recrues, le troisième du dernier exercice pourrait bien ne pas s'arrêter là. En effet, les aiglons cherchent à se renforcer en défense et leur cible a de quoi faire rêver : Jérôme Boateng. Le champion du monde 2014 avec la Mannschfat pourrait bien quitter l'Allemagne cet été.

Publicité
Publicité

Direction la France.

Boateng, l'assurance tous risques en défense

Celui qui a presque tout gagné en sélection comme en club arrive à un tournant de sa carrière. Après avoir rendu quantité de bons et loyaux services au Bayern Münich, le joueur pourrait avoir envie d'un nouveau challenge pour relancer sa fin de carrière. Devenu moins indiscutable qu'auparavant, son coach Carlo Ancelotti ne s'opposerait pas forcément à un départ de son pilier en défense. Auteur de seulement treize matchs de Bundesliga l'année passée, l'allemand de 28 ans aimerait plus de temps de jeu et revendiquer un nouveau statut en devenant un joueur clé, loin de la Bavière où le banc l'attend patiemment. Nice pourrait donc avoir flairé le bon coup en se penchant sur ce dossier. De plus, Boateng retrouverait à Nice un de ses anciens coéquipiers, le brésilien Dante avec qui il a déjà oeuvré en charnière centrale.

40 millions, ça reste un peu cher pour L'OGC Nice

Le problème serait plutôt d'ordre financier.

Publicité

Aux dernières nouvelles, le club munichois réclamerait une somme importante pour accepter de voir partir un de ses historiques. Le chiffre de 40 millions a été avancé. Une somme conséquente, surtout pour des niçois dont le budget, bien qu'augmenté, reste limité en comparaison avec les top clubs français comme Monaco ou le PSG. Si Rivère n'a pas fait de folie dans ses emplettes estivales en terme de transferts secs, il voit cependant sa masse salariale s'élever grandement avec les dernières arrivées actées à l'Allianz Riviera. Une éventuelle qualification en Champions League pourrait faire changer la donne en amenant des liquidités supplémentaires au budget des aiglons. Plus facile à dire qu'a faire, tant le Napoli fait figure de favori. Mystère quant à la suite de l'opération, mais voilà un renfort qui serait bienvenu pour Lucien Favre et ses hommes. #Bayern Munich #Mercato