Publicité
Publicité

Encore quelques jours et la fin du #Mercato d'été 2017 sera définitivement actée. Pourtant, du côté de l'Olympique de Marseille, les choses ne semblent pas vraiment évoluer comme prévu côté recrutement. À croire que le refus d'Olivier Giroud à la proposition de rejoindre le club phocéen a laissé la direction marseillaise en proie au désarroi. Qui aurait pu le croire, alors qu'il y a quelques mois à peine l'alléchant "Champions Project" était présenté avec enthousiasme par le nouveau propriétaire du club Frank McCourt. Certainement pas les associations de supporters marseillais qui l'avaient vivement plébiscité. D'ailleurs, l'homme d'affaires américain s'était dit prêt à poser sur la table une enveloppe de 50 millions d'euros afin d'attirer dans la capitale du foot français une fine pépite du ballon rond.

Publicité

Depuis, l'euphorie des promesses a cédé la place au goût amer de la réalité chez les supporters historiques du club qui appellent déjà la direction marseillaise à réviser le tir. Pas sûr qu'ils soient entendus ! Les dirigeants du club phocéen se disent confiants quant à la réussite de leurs plans pour cette fin de mercato [VIDEO].

Des intentions de recrutement encore floues à Marseille

En conditionnant la suite du mercato de l'#OM à l'acquisition d'un buteur prodigue en pointe complémentaire à Valère Germain, #Rudi Garcia semble avoir acté le manque de volonté de la part du club de renforcer les autres secteurs de jeu de son équipe. Et depuis, l'éventuelle arrivée de l'attaquant tant désiré par l'entraîneur marseillais est tous les jours passée à la loupe sans grand succès.

Publicité

Si de nombreux noms ne cessent de circuler dans les coulisses du stade Vélodrome, les pistes sérieuses manquent cruellement à l'appel. De Moussa Dembélé à Diego Costa, en passant par Aboubakar Vincent, la direction phocéenne s'est lancée, selon son président Jacques-Henri Eyraud, dans une chasse au buteur inédite. Toutefois, comme pour justifier son échec, le dirigeant marseillais met en avant des critères à remplir pour rendre possible un recrutement. Un certain nombre de "cases à cocher" selon lui !

Si toutes ces positions restent pour l'heure très ambiguës, il est désormais clair qu'il ne faudra pas s'attendre à voir débarquer un crack du football à Marseille. De plus, selon le quotidien régional La Provence, la récente mise en place de McCourt à la tête d'un comité de surveillance chargé de chaperonner les transferts de joueurs au sein du club n'est pas vraiment de nature à favoriser la révolution tant attendue. Dur de trouver un successeur valable à Gomis et aux figures qui ont manqué l'histoire du club.