L'Olympique de Marseille s'active dans les coulisses à deux semaines de la fin du mercato estival. Avec déjà cinq recrues au compteur, [VIDEO] le club marseillais compte frapper un dernier coup. Si la venue d'un attaquant est la priorité du club [VIDEO], les dirigeants marseillais n'excluent pas la possibilité de recruter à un autre poste en cas de bon coup. Un temps annoncé dans le viseur de l'#OM, la piste Moussa Sissoko se serait compliquée.

Après son Euro réussi avec l'Equipe de France, le milieu de 27 ans a rejoint Tottenham pour la somme record de 35 millions d'euros. Un pari qui s'est avéré loin d'être payant compte tenu des performances livrées par l'ancien joueur du Toulouse FC.

Publicité
Publicité

Lors de sa première année à Londres, il n'a disputé que 25 matchs en Championnat. Loin de faire l'unanimité, les dirigeants londoniens souhaiteraient même se débarrasser de ce joueur considéré comme un flop au vu de la somme déboursée. Toutefois, Tottenham a tenu a fixé les conditions pour libérer Moussa Sissoko.

Le président rejette une offre en provenance de Turquie

Au début de l'été, Moussa Sissoko s'est confié au micro de SFR Sport concernant son avenir. « L’année prochaine, c’est l’année de la Coupe du monde, j’aspire à avoir beaucoup plus de temps de jeu, comme chaque joueur. Il va falloir se poser les bonnes questions, voir ce qui est le mieux pour moi et essayer de prendre une décision ». Aujourd'hui, son avenir semble s'inscrire ailleurs s'il espère conserver ses chances de participer à la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Jusqu'à présent, la piste la plus sérieuse est venue de Turquie, où le Trabzonspor, a décidé de faire plaisir à ses supporters pour le cinquantième anniversaire du club.

Publicité

Selon nos confrères de France Football, le club de turc veut se faire prêter le Français. Ces derniers auraient même proposé de prendre en charge l'intégralité de son salaire. Moussa Sissoko aurait donné son accord de principe, mais le président des Spurs, Daniel Levy, ne l'entendraient pas de cette oreille. En effet, ce dernier souhaite un transfert sec pour un joueur acheté 35 millions d'euros il y a un an de cela. L'Olympique de Marseille, qui était également intéressé par la venue du joueur sous la forme d'un prêt, est donc prévenu. La possibilité du prêt étant écartée, les dirigeants olympiens vont devoir sortir le chéquier pour s'attacher les services de Moussa Sissoko, sous contrat avec Tottenham jusqu'en 2021. #Mercato OM #Ligue 1