Le Paris Saint-Germain s'active dans les coulisses à moins de deux semaines de la clôture du Mercato estival. Pour le moment, le Mercato #PSG se résume à trois renforts de poids : Yuri Berchiche, Dani Alves, et Neymar Jr. L'entraîneur parisien, Unai Emery, souhaiterait d'autres renforts d'ici la fin du Mercato estival. Une doublure à Cavani, un milieu de terrain et un quatrième défenseur son attendus.

Si les dossiers Kylian Mbappé et Fabinho [VIDEO] sont considérés comme prioritaires, la prochaine recrue du Paris Saint-Germain serait le défenseur de 19 ans, Juan Foyth. Annoncé proche du club parisien depuis plusieurs semaines, son transfert pourrait être officialisé dans les prochaines heures.

Publicité
Publicité

Selon le quotidien argentin La Plata, malgré une dernière tentative de Tottenham, la pépite argentine aurait donné sa préférence au PSG. El Dia, précise qu'il ne manque qu'un seul document pour que le dossier soit bouclé. Selon les deux médias argentins, Estudiantes pourrait récupérer 13 millions d'euros dans la transaction.

Monaco intransigeant

En parallèle, le directeur sportif parisien, Antero Henrique, doit gérer les deux gros dossiers que sont Fabinho et Kylian Mbappé. Face à l'intransigeance du club monégasque, les négociations sont rudes. Après une première offre à hauteur de 45 millions d'euros pour le milieu brésilien, le PSG est revenu aux nouvelles en début de semaine pour savoir à quel montant l'AS Monaco était disposé à négocier. Le club princier à répondu qu'il n'était pas vendeur... à Paris.

Publicité

Avec le départ quasi acté de Blaise Matuidi à la Juventus Turin [VIDEO], le recrutement d'un milieu de terrain se fait de plus en plus urgent.

L'AS Monaco fait tout son possible pour faire capoter les transferts. Au point de sanctionner sportivement sa pépite Kylian Mbappé. En effet, ce dernier a pris part aux deux derniers matchs de l'AS Monaco sur le banc. Désireux de rallier la Capitale, le dossier Kylian Mbappé est plus complexe que celui de son coéquipier brésilien. En effet, si le PSG possède l'accord de la pépite monégasque, ces derniers doivent d'abord dégraisser pour rentrer dans les clous du fair-play financier, puis négocier par la suite avec l'AS Monaco. Difficile d'imaginer le club de la Principauté lâcher deux joueurs majeurs de la saison dernière à un concurrent direct. A treize jours de la fermeture du Mercato estival, le Paris Saint-Germain va devoir user de multiples stratagèmes pour faire craquer Monaco... #Mercato PSG #Ligue 1