Publicité
Publicité

Tout le monde s'accorde pour dire que le #Mercato du #PSG de cet été est complètement fou. L'arrivée de Neymar y est pour beaucoup et le brésilien a déjà éclaboussé de sa classe la #Ligue 1. Cependant, les joueurs arrivés l'an dernier sont loin d'avoir connus la même réussite. Certains sont déjà partis [VIDEO] comme Jesé à Stoke City (prêt) et d'autres ont encore dix jours pour trouver une porte de sortie (Krychowiak, Ben Arfa,...) Une malédiction qui touche aussi un jeune attaquant annoncé comme une future star en janvier dernier : Gonzalo Guedes.

Guedes ne veut plus patienter dans l'ombre de Cavani

Le portugais arrivé il y a quelques mois seulement au Parc des Princes avait rejoint la capitale contre 30 millions d'euros. Une somme importante qui avait attiré de nombreuse critiques au club compte-tenu du profil junior de l'attaquant.

Publicité

Sous les ordres du coach espagnol Unai Emery, le joueur n'est intervenu que dans sept rencontres (une seule titularisation), soit 134 minutes jouées. Autre point problématique, la doublure d'Edison Cavani est en manque de confiance et n'a pas inscrit le moindre but sous ses nouvelles couleurs. Face à des statistiques aussi faibles, difficile pour son entraîneur de lui accorder plus de temps de jeu. En effet, Edinson Cavani, renforcé par l'arrivée de Neymar [VIDEO], est dans la forme de sa vie. C'est donc du banc de touche que Gonzalo Guedes a pu assister au festival offensif des ses coéquipiers hier contre Toulouse (6-2)

Une porte de sortie en Espagne ?

Ainsi, le portugais (représenté par Jorge Mendes) ne veut plus perdre de temps et retarder son éclosion. Son départ est vivement souhaité par les différents partis mais les conditions font débats.

Publicité

Le PSG sera prêt à voir son numéro 9 bis s'éloigner mais pour un temps seulement en lui donnant un bon de sortie sous forme de prêt. Un moindre mal pour Guedes qui semble avoir de sérieuses touches en Espagne et plus particulièrement à Valence. Les journaux locaux comme le Super Deporte ont annoncé ce weekend un accord proche. Le propriétaire du club ainsi que Anil Murthy, le président délégué, se seraient rendus à Paris afin de négocier les terme de l'opération. Au PSG, Gonzalo Guedes n'est que le 6 choix parmi une dizaine de possibilités offensives. Pris dans un embouteillage de talents, une pige en Espagne serait l'occasion pour lui de briller sous d'autres cieux et de revenir vers le vice-champion de France avec un nouveau statut. Souhaitons-lui la même réussite que Jesé, auteur du but de la victoire pour son premier match avec Stoke City contre Arsenal ce weekend.