Le transfert le plus chaud de ce mercato va bientôt se terminer. Alors que #Neymar était proche de signer au Paris Saint-Germain depuis deux semaines, les négociations avaient du mal à aboutir. De nombreux rebondissements ont eu lieu durant celles-ci. Tout d'abord, Neymar, un temps proche de partir, a paru douter sur son transfert, et s'est demandé s'il ne préférait pas rester au Barça. Puis son coéquipier au FC Barcelone, Gerard Piqué, est venu jeter de l'huile sur le feu, en annonçant que Neymar resterait au Barça l'année prochaine, avant de se rétracter. [VIDEO]

Si rien ne semblait pouvoir empêcher le club de pouvoir recruter l'attaquant qui lui manquait pour enfin pouvoir passer un cap en Ligue des Champions, les règles de l'UEFA sur le Fair-Play Financier ont commencé à ralentir les négociations. En effet, un club qui veut dépenser une telle somme que celle du transfert de Neymar, à savoir 222 millions d'euros, se doit de réaliser des recettes satisfaisantes à côté, afin d'avoir une certaine égalité entre les clubs.

Publicité
Publicité

L'institution européenne a donc recommandé au #PSG de faire une sorte de dégraissage dans son effectif pour réunir assez d'argent pour ne plus enfreindre les règles, ce que le club a commencé à faire.

La Liga a posé des problèmes au PSG

Alors que les problèmes semblaient avoir tous été arrangés [VIDEO], c'est la Liga espagnole qui a commencé à se mêler du transfert. Javier Tebas, le président de la ligue espagnole de football, a annoncé qu'il n'accepterait pas l'argent du PSG pour Neymar, car la perte du brésilien ferait très mal en terme d'image pour le championnat espagnol, et parce que le PSG ne respecte pas les règles européennes selon lui. Un énième rebondissement qui a failli faire capoter le transfert le plus gros de l'histoire du football.

Cependant, Tebas s'est rétracté en affirmant un peu plus tard que si le Barça décidait d'accepter l'argent du PSG, il ne s'opposerait plus au transfert du Brésilien vers le championnat français.

Publicité

Une fois cette déclaration, le club parisien s'est empressé d'aller payer la clause libératoire de Neymar, qui se retrouve ainsi joueur libre. Après avoir passé la visite médicale hier, le joueur devrait signer son contrat ce vendredi, avant d'être présenté aux supporters du PSG, qui n'en pouvaient plus de ce transfert rocambolesque. Neymar devrait donc être un joueur du PSG, afin qu'un autre rebondissement intervienne, ce qui n'étonnerait personne. #Mercato PSG