L’#OGC Nice a coonu un mauvais départ en championnat de Ligue 1, battu par Saint-Etienne (1-0) lors de la première journée. Il faut sans doute y voir les effets de la fatigue et de la déconcentration, trois jours après l’exploit de l’élimination de l’Ajax Amsterdam (1-1, 2-2) en match qualificatif pour les barrages de la #Ligue des champions.

Pour ce match ultime de barrage, l’OGC Nice sait quel sera son adversaire : le SSC Naples.

S’il n’a pas fait les gros titres des médias nationaux, l’exploit de la qualification des Aiglons face à une très bonne équipe de l’Ajax Amsterdam, aura été fêté comme il se doit par les chauds supporters niçois.

Publicité
Publicité

Mercredi soir dans le Vieux-Nice, des centaines de supporters s’étaient regroupés sur les terrasses des bars où fleurissaient les écrans géants. Les buts de Souquet et Marcel ont déclenché des hourras et des chants et la fête s’est terminée en apothéose à l’issue du coup de sifflet final.

Nice: 10000 places vendues en quatre heures !

Les Niçois savaient que leur équipe allait affronter une grosse équipe à l’occasion du dernier match de barrage. Séville, Naples, Liverpool, le CSKA Moscou ou le Sporting Portugal ?

Vendredi midi, les Aiglons étaient fixés : ce sera le SSC Naples, 3e du dernier Calcio et huitième de finaliste de la dernière Ligue des Champions. Un sacré client pour l’OGC Nice : depuis son retour en Serie A en 2007, le Napoli s’est très vite porté vers le haut du classement, ne manquant la qualification européenne qu'en 2009.

Publicité

Depuis, le club napolitain a participé quatre fois à la phase de poules de la ligue des champions, atteignant deux fois les huitièmes de finale. C'est à ce stade de la compétition que les Napolitains ont été sortis la saison dernière par Real Madrid, futur vainqueur de l'épreuve (3-1 - 3-1). En championnat, le SSC Napoli est monté sur la troisième marche du podium, derrière la Juventus et l'AS Roma, et avec la meilleure attaque du plateau (94 buts inscrits).

« Ça va être difficile, évidemment, mais de toute manière il n'y avait pas de tirage simple », a réagi avec sa sérénité habituelle le président Jean-Pierre Rivère, sur le site de l'OGC Nice, avant de poursuivre : « Le gros point positif, c'est que le match retour se déroulera chez nous, à l'Allianz Riviera, dans une belle ambiance. Naples est un grand club et sera un adversaire compliqué. Comme l'Ajax, ce sont des matchs de très haut niveau, de belles affiches. Maintenant il ne reste plus qu'à travailler pour franchir cet obstacle ! »

L’entraîneur niçois, Lucien Favre, que tous les tifosi niçois remercient pour cet exploit retentissant, a commenté tout simplement, toujours sur le site de l'OGC Nice : « J'aurais clairement préféré une autre équipe que Naples, mais c'est le tirage au sort et on ne peut rien y faire ».

Si le coach suisse réussissait à passer ce tour de barrage, c’est sans doute une statue que les supporters rouge et noir voudront lui ériger !

Le club annonçait vendredi soir que 10000 places pour Nice-Naples avaient été vendues en quatre heures.

Publicité

De bon augure ! #Football