Net vainqueur jeudi au Vélodrome de Domzale (3-0), chez qui le club se verrait bien piquer un joueur [VIDEO], l'#OM verra la phase de groupes de la Ligue Europa. Tenus en échec en Slovénie (1-1), les Marseillais avaient une certaine pression à domicile. Un climat dénoncé par le capitaine Patrice #Evra. Ce dernier reproche aux médias d'instaurer une ambiance de « négativité », notamment lors des conférences de presse.

Apparu détendu en zone mixte à l'issue de la rencontre, Evra a répondu avec le sourire aux questions des journalistes présents, tout en faisant une mise au point. « C’est dommage qu’en France, je ne sais pas pourquoi, on veuille mettre de la pression avant des matches importants. Il y a beaucoup de négativité et c’est dommage », a regretté l'ancien latéral gauche de Manchester United et de la Juventus de Turin.

Publicité
Publicité

Evra en remet une couche sur le fameux Barça-PSG

Puis l'international aux 81 sélections en a profité pour adresser un joli tacle au #PSG, revenant sur la déroute parisienne à Barcelone de l'an dernier en Ligue des Champions. « Il y a des équipes qui ont gagné des matches 4-0 et qui ont perdu 6-0 au retour (6-1 en réalité)... Ça vous fait rire ça ? Arrêtez de mettre une pression comme ça aux clubs français avant les matches comme ça. C’était que Domzale, mais ce n’était pas facile. S’ils sont là, ce n’est pas pour rien. Il faut être derrière tous les clubs français. En plus, si on fait de grands parcours dans cette coupe, ça va libérer des places pour les clubs français », a-t-il lâché avec le franc-parler qu'on lui connaît, entre vérités assénées et petites notes d'humour dont lui seul a le secret.

Publicité

Pas sûr que le PSG est néanmoins apprécié sa sortie médiatique...

Germain-Thauvin, duo gagnant

Côté terrain, l'OM s'est rassuré après avoir concédé le nul face à Angers (1-1) en Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia ont pu compter sur le rendement offensif de Valère Germain, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, et de Florian Thauvin, un but, une passe décisive. La recrue de l'attaque en est déjà à 5 buts dans cette Coupe d'Europe, alors que celui qui a été une nouvelle fois appelé en équipe de France par Didier Deschamps a été intenable sur son côté droit. La première offrande du match était signée Maxime Lopez, joueur pisté par le Barça [VIDEO].

Evra: « Je parle, mais après j'assume »

De bon augure pour Marseille qui doit vite se reconcentrer sur le Championnat, car dimanche se profile un gros choc face à l'AS Monaco. L'OM tentera de faire bonne figure sur le terrain du champion de France en titre. « On va bien récupérer, bien préparer ce match à Monaco, c'est des gros matches, on est là à Marseille pour ce genre de match et faut pas se louper », a d'ailleurs rappelé Evra. « En fin de saison, si on ne remplit pas les objectifs, là vous pouvez taper dessus. Moi, je suis quelqu'un qui assume. Je parle, mais après j'assume. » C'est dit ! Voilà un capitaine droit dans ses bottes.