Publicité
Publicité

L'#OM continue de chercher un attaquant de pointe de renom. La piste Olivier Giroud s'est complètement refroidie, en raison d'une force d'attraction limitée, selon #Rudi Garcia. Mais pour se permettre d'acheter un buteur de classe mondiale, Marseille doit aussi récupérer quelques liquidités. À l'intersaison, le club a déjà investi sur Luiz Gustavo, Adil Rami, Steve Mandanda et Valère Germain. Tandis que le transfert de Jordan Amavi est en excellente voie et devrait rapidement être bouclé.

Germain en Ligue Europa et Njie en Championnat [VIDEO] ont fait le boulot pour le moment. Mais pour espérer attirer dans ses filets celui sensé les faire trembler, l'OM doit d'abord penser à dégraisser.

Publicité

Il faut vendre avant d'acheter et dans cette optique, trois joueurs ont été ciblés par l'entraîneur phocéen : Rod Fanni, Henri Bedimo et Rémy Cabella. Les deux premiers payent leur âge avancé, tandis que le dernier n'a jamais vraiment su s'imposer au sein de l'effectif marseillais.

OM : Doria préféré à Fanni

« Certains savent que, pour moi, d'autres passent avant eux. C'est malheureux pour Rod Fanni, par exemple. Mais, aujourd'hui, il est plus cinquième central dans mon esprit que troisième », a ainsi expliqué Rudi Garcia dans les colonnes de L’Équipe. « Pour l'avenir du club, je préfère contribuer au développement d'un Matheus Doria qu'aligner un joueur de trente-cinq ans. Rod le sait », a-t-il poursuivi dans un souci de vision à moyen terme. Tout comme la venue d'Amavi sert à préparer la succession de Patrice Evra et propulse donc, de fait, Henri Bedimo (33 ans) sur la liste des indésirables, priés de faire leurs valises.

Publicité

Cabella à l'OM, un constat d'échec

Enfin, dernier joueur sur le départ : Rémy Cabella. Arrivé à Marseille en 2015, le milieu offensif n'a jamais réellement su démontrer sur le terrain ses immenses capacités techniques. Champion de France 2012 avec Montpellier, le natif d'Ajaccio a, depuis, du mal à confirmer sa saison de rêve. Son transfert à Newcastle (2014-2016) fut un échec et son parcours à l'OM est en demi-teinte. Si une bonne offre arrive sur la table, elle sera étudiée avec attention.

« On savait qu'il y aurait de la concurrence, je ne dis pas que Rémy ne l'accepte pas. Rémy est un combattant, mais le fait de se retrouver 19e homme, ça fait réfléchir », a indiqué Rudi Garcia. À 27 ans, l'international français (4 sélections) doit vite rebondir s'il veut retrouver son meilleur niveau et avoir une petite chance de participer à la Coupe du monde 2018 avec les Bleus. #Mercato OM