Le feuilleton #Neymar continue. Si le #PSG se voit déjà présenter sa nouvelle star, voilà que ce dernier s’envole pour l’Espagne depuis Dubaï. En tout cas, les nerfs des fans du club de Paris sont à vifs. Viendra, viendra pas, simple escale ou retournement de situation ? De nouvelles informations peuvent mettre en doute l’arrivée de la star brésilienne au Parc des Princes.

Il était prévu que l’attaquant de talent passe par Dubaï en vue de parler avec les tenants du #Qatar. Comme d’habitude, rien n’a filtré de ces discussions. Mais la rumeur veut que le Qatar propose à Neymar de payer lui-même sa clause pour pouvoir partir du Barça et pour que le PSG ne soit pas inquiété par les instances de l’UEFA avec cette histoire de fair-play financier [VIDEO].

Publicité
Publicité

Mais voilà, le joueur a publié une photo de son retour qui est sujet à spéculation. En effet, la photo comporte un drapeau de l’Espagne. Les réseaux sociaux s’affolent sur les intentions de l’(ex) partenaire de Messi à Barcelone. Est-ce une dédicace envers les fans espagnols signifiant un retour ou un adieu ? Dans tous les cas, un entretien entre le joueur et le Président du club de la capitale catalane devrait intervenir dans les heures qui suivent. On en saura davantage après ce face à face.

La presse catalane espère encore voir le joueur à l’entrainement ce mercredi

Malgré les sondages favorables au départ du Brésilien, la presse catalane espère toujours voir Neymar à l’entrainement du Barça ce mercredi en vue de la préparation de la reprise de la Liga. La première journée du Barça démarrera avec une confrontation face au Bétis Séville le 20 aout prochain.

Publicité

Mais avant cette date, n'oublions pas le clasico dans le cadre de la Supercoupe d'Espagne dés le 13 Aout.

Al-Khelaïfi joue la prudence dans ses propos

Approché par un journaliste peu après le match contre Monaco, le Président du PSG a évoqué le cas Neymar avec beaucoup de prudence. L’homme n’a pas tenu à s’étaler sur le sujet, se contentant de dire que le PSG est un club qui a de l’ambition. Nous pouvons déduire de ses propos que le club français est toujours engagé dans un processus de négociation, mais que rien n’est encore joué. De son côté, le Barça continue à imposer des conditions drastiques. Outre le prix exorbitant de 222M d’€, le club espagnol tenterait d’insérer une clause qui lui permettrait d’avoir le milieu Verratti, ou encore l’ailier Di Maria [VIDEO]. Des spéculations certes, mais elles pourraient expliquer pourquoi le dossier traine encore.