Publicité
Publicité

Depuis quelques saisons, le Paris Saint-Germain [VIDEO] est rentré dans une nouvelle ère. Le club de la Capitale fait désormais partie du cercle fermé des tops clubs européens. Avec sa puissance financière, le club parisien peut se permettre de dépenser sans compter sur le mercato. En respectant le fair-play financier, il en va de soi. Les principales victimes de cette politique de recrutement - au-delà des joueurs qui doivent fait face à une concurrence accrue du fait des nouvelles recrues -, sont les jeunes joueurs formés au club, plus communément connu sous le nom de "Titi parisien [VIDEO]".

En effet, ces dernières années, rares sont les jeunes du #PSG à s'être imposés dans le groupe professionnel.

Publicité

Plus rares encore sont ceux à pouvoir se targuer de figurer parmi les titulaires. Aujourd'hui, seul Adrien Rabiot peut se vanter de pareille performance. La situation la plus courante pour ses jeunes joueurs est de quitter le club pour gagner du temps de jeu. Kingsley Coman (Juventus) ou encore le dernier exemple en date Jean-Kevin Augustin (Leipzig) illustre parfaitement ce cas. D'autres font l'objet de prêt pour s'aguerrir et espérer intégrer un joueur l'équipe première. C'est notamment cas de Jean-Christophe Bahebeck, prêté une fois de plus au club néerlandais du FC Utrecht. Face aux stars recrutées à coup de millions qui débarquent au Paris Saint-Germain, les titis parisiens ne peuvent pas grand-chose.

Trois jeunes titis parisiens prêtés ?

Pour de nombreux clubs, la solution du prêt est le plus souvent privilégié.

Publicité

En effet, l'exil des talents formés au club peuvent s'apparenter comme un échec, le fait notamment de les laisser partir trop tôt. Obligé d'évoluer avec la réserve du Paris SG, plusieurs joueurs ont exprimé leur ras-le-bol et pourraient bien suivre l'exemple de Jean-Christophe Bahebeck.

Selon les informations de L'Equipe, trois joueurs sont notamment concernés. Partis vendredi pour Saint-Louis Neuweg où elle début son Championnat (National 2), la réserve du PSG n'a pas retenu Osdonne Edouard, Alec Georgen et Lorenzo Callegari. En effet, Antero Henrique, le directeur sportif du PSG, a demandé au coach François Rodrigues de les exempter des matchs afin de ne pas les exposer à une blessure d'ici la fin du mercato. Une manière de signifier que ces trois joueurs sont suceptible de ne pas effectuer la saison avec l'équipe B. Ces trois jeunes joueurs dotés d'un fort potentiel représentent l'avenir du Paris Saint-Germain. Mais à force de les prêter et de ne pas leur donner une chance, ces jeunes titis parisiens ne finiront-ils pas par se lasser ? #Mercato PSG #Ligue 1