Publicité
Publicité

Après ce week-end de compétition, de très nombreux joueurs du #Real Madrid ont rendez-vous avec leurs sélections nationales pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. De nombreux joueurs, mais pas Karim Benzema [VIDEO]. L'avant-centre de la Casa Blanca n'a en effet toujours pas été retenu par #Didier Deschamps, alors que la France est dans une position délicate dans son groupe de qualifications et que plusieurs attaquants français sont concernés par le mercato d'ici le 31 août. Mais le sélectionneur des Bleus a décidé de camper sur ses positions. Il ne retient pas Karim Benzema, privilégiant, selon lui, l'harmonie de son groupe, née d'un Euro 2016 où la France a atteint la finale à domicile.

Publicité

Pour KB9, 30 ans cette année, participer à la Coupe du monde 2018 semble donc être un rêve quasiment irréalisable.

Benzema exemplaire au Real Madrid

Mais le joueur formé à l'Olympique Lyonnais, qui avait manqué l'Euro 2016 en raison de son implication présumée dans la fameuse affaire de la sextape, a reçu un soutien de poids en la personne de son entraîneur, Zinedine #Zidane. « Il y a un sélectionneur qui met sa liste en place, qui décide de sélectionner des joueurs et d'autres pas. Sur le cas de Karim (Benzema), je pense que c'est un joueur qui sportivement est l'un des meilleurs attaquants au monde. Une fois que j'ai dit ça, j'ai tout dit. Après, concernant le reste, ce n'est pas à moi de parler sur ce que l'on doit faire. Sa sanction, c'est du passé. Je sais que Karim est un joueur exceptionnel et qu'il le démontre à chaque match ici, à Madrid », a expliqué le technicien français en conférence de presse, visiblement fermement décidé à défendre le cas de son attaquant.

Publicité

Varane forfait avec le Real Madrid et les Bleus

Par ailleurs, Zinedine Zidane a confié que Raphaël Varane était blessé... et donc forfait pour les deux matches de l'équipe de France. « C’est arrivé pendant le match contre Barcelone. C’est mieux de ne prendre aucun risque, nous profiterons de la trêve internationale pour qu’il récupère », a justifié l'entraîneur de la Casa Blanca. Une manière, aussi, de couper l'herbe sous le pied du sélectionneur Didier Deschamps. Du rififi entre les deux champions du monde 1998 et anciens coéquipiers à la Juventus Turin ? Difficile d'aller jusque-là, mais il est certain que « Zizou » goûte très peu le traitement réservé par Didier Deschamps à son protégé et avant-centre Karim Benzema.