Publicité
Publicité

Je vous expliquais, hier, comment le Paris Saint-Germain compte rester dans les clous du fair-play financier [VIDEO]. Aujourd'hui, quelques précisions sont apportées, et pas des moindres... Si le sponsor principal du maillot est à l'étude, d'autres dossiers sont bien avancés et devraient permettre au #PSG de tutoyer les sommets en terme de sponsoring.

La venue de Neymar lors de ce #Mercato permet déjà au PSG de bénéficier d'une énorme exposition à travers le monde. Les gens se bousculent pour les produits dérivés au nom du Brésilien et les stades de Ligue 1 ont du mal à contenir les vagues de journalistes qui veulent assister aux matchs.

Publicité

Mais ces premières retombées ne sont que les prémices de ce qu'attendent les dirigeants franciliens, grâce à leur nouvelle star mondiale.

Nike voit les choses en grand pour le PSG

Effectivement, l'équipementier Nike voudrait faire du club de la capitale sa tête d'affiche ! Avec Cavani, Verratti et donc Neymar, le PSG aurait séduit le sponsor américain et ce dernier pourrait faire basculer les Parisiens dans une autre dimension. Déjà sponsorisés par Nike, Paris United nous apprend que les dirigeants parisiens touchent actuellement environ 23 millions d'euros par an. C'est une belle somme, mais comparée à Chelsea, qui toucherait pratiquement le triple (environ 66 millions), il y a encore une grosse marge de progression.

Étant donné que Nike aurait l'intention de mettre le PSG en tête de ses clubs phares, si on s'en tient aux chiffres ci-dessus, on peut imaginer quelques dizaines de millions d'euros en plus par année dans les caisses parisiennes.

Publicité

À l'heure où Al-Khelaïfi et son staff cherchent à équilibrer les comptes, cette rentrée d'argent leur enlèverait une sacrée belle épine du pied et leur permettrait de voir un avenir beaucoup plus serein vis-à-vis du fair-play financier.

Al-Khelaïfi n'est pas inquiet concernant l'UEFA

Il est vrai que les 222 millions d'euros investis sur Neymar pouvaient laisser planer des doutes par rapport au fair-play financier. Les rumeurs insistantes autour de Fabinho et Mbappé accentuent même les interrogations pour certains dirigeants européens. Toujours est-il que le PSG à l'air de savoir comment il va réussir à rester dans les clous. Souvenez-vous, lors de la présentation de Neymar [VIDEO], le président Al-Khelaïfi avait été interrogé sur le respect des règles de l'#UEFA, et il avait alors rétorqué : « Ne vous inquiétez pas pour nous. Allez boire un café... »