Publicité
Publicité

L'hymne de la #Ligue des champions va à nouveau résonner dans les stades européens ce soir. Le retour d'une haute de haute volée où tous les grands clubs du continent caressent secrètement l'espoir de soulever la coupe aux grandes oreilles. C'est le cas du #PSG, déterminé cette année à faire enfin sauter le plafond de verre des quarts de finale. Les renforts de gala en attaque (MBappé et Neymar) sont arrivés avec la ferme intention de faire franchir un cap [VIDEO] au club parisien. Confiants après un début de saison idéal (cinq matchs, cinq victoires), les hommes d'Unai Emery devront néanmoins faire preuve de prudence face à une équipe du Celtic Glasgow résolue à ne pas jouer les seconds couteaux.

Publicité

Et si le PSG tombait dans le piège écossais ?

Le PSG doit rester prudent

Bien qu'invaincus dans ce début de saison, les parisiens vont connaître leur première vraie opposition en ouverture de la Ligue des Champions ce mardi. Largement favoris, les vice-champions de France attendent avec impatience leur confrontation contre le Bayern Munich d'Ancelotti, annoncé comme le premier test grandeur nature de ce PSG 2.0. Mais l'antre du Celtic sera bouillante et Paris va devoir se méfier du pêché d'orgueil.

Trois raisons pour permettre au Celtic de l'emporter

- Le Celtic Park pourrait tétaniser les parisiens. L'ambiance survoltée du stade sera l'élément déterminant dans l'approche du match.

Publicité

Capable de transcender son équipe, le public du Celtic Park est l'un des meilleurs d'Europe, au même rang que ceux des équipes anglaises historiques comme Liverpool ou Manchester United. La ferveur de la horde verte et blanche, véritable douzième homme, pourrait surprendre des parisiens peu habitués à de telles démonstrations au Parc des Princes comme sur les autres pelouses de Ligue 1

- Attaque de feu mais défense maladroite. Bien que renforcé de manière spectaculaire en attaque lors du mercato, le PSG reste très perméable en défense. En cause les maladresses à répétition dans le secteur défensif et un schéma de jeu offensif très exposé aux contres. La fragilité technique et psychologique des deux portiers parisiens [VIDEO] Kevin Trapp et Alphonse Aréola peut faire basculer le match dans le mauvais sens. Pour preuve, la sortie hasardeuse de la tête d'Aréola ce weekend contre Metz aurait pu faire concéder un nouveau but gag aux hommes d'Emery. Le PSG n'est donc pas à l'abri d'une boulette.

Publicité

- Le Celtic est un habitué des exploits européens."Un exploit est totalement possible !", déclarait ce matin dans un entretien à SoFoot l'un des français du Celtic, le milieu Olivier NTcham. Les joueurs de Brendan Rodgers joueront crânement leur chance. Souvent décevants contre les autres "petits" qui composent leur poule, les Ecossais offrent à contrario de belles performances en se sublimant contre les cadors européens. Quelques victoires historiques sont restées dans les annales comme la qualification contre la Juventus en 2001, la victoire sur Le Milan AC en 2007 et celle, toujours plus surprenante, contre le grand Barça en 2012.

Le PSG est donc prévenu. Le Celtic Park sera bouillant et risque de paralyser des parisiens encore en rodage. Pour éviter une mauvaise surprise, il faudra donc faire preuve de prudence et hausser le niveau sur le plan technique en défense. #Champions League