On pouvait penser que le Tour d'Espagne serait plié après la victoire de Christopher Froome sur le contre-la-montre de mardi. L'épreuve de montagne de ce mercredi a redistribué les cartes et permis aux principaux poursuivants du Britannique d'espérer lui piquer le maillot rouge un petit peu plus longtemps. Le coureur de la Sky a en effet perdu du temps lors de cette étape. Il concède ainsi 42 secondes à Vincenzo Nibali, l'Italien deuxième au classement général.

C'est Alberto Contador, l'Espagnol de 34 ans, qui prendra sa retraite une fois le tour d'Espagne terminé, qui a éliminé cette étape. Il a ainsi suivi son compatriote d'Astana, Miguel Angel Lopez lorsque celui-ci a lancé une attaque qui a distancé Christopher Froome à 6 kilomètres de l'arrivée.

Publicité
Publicité

Le Britannique lui a été à la peine et n'a pas pu suivre concédant par la même occasion quelques mètres. Alberto Contador a ensuite tenté de rattraper l'Autrichien Stefan Denifl mais en vain.

Stefan Denifl, vainqueur de la 17ème étape de la Vuelta

L'Autrichien de 29 ans, Stefan Denifl est bel et bien le premier coureur à avoir franchi la ligne d'arriver de la 17ème du Tour d'Espagne. Il s'est échappé à sept kilomètres de l'arrivée et est parvenu à contenir Alberto Contador qui a tout tenté pour arriver vainqueur sur l'une des dernières étapes de sa carrière. Stefan Demifl est arrivé avec 28 secondes d'avance sur l'Espagnol. il s'est confié sur sa victoire, dans des propos rapportés par L'Equipe, dont il a eu du mal à s'en remettre : "C'est la plus belle journée de ma vie de cycliste. C'est notre première année pour Aquablue, notre première Vuelta, c'est juste incroyable pour l'équipe".

Publicité

Stefan Denifl a su tout de même fausser compagnie à Julian Alaphilippe (Quick-step floor), Alessandro de Marchi (BMC), Christopher Juul Jensen (Orica-Scoot), Dani Moreno (Movistar) et Davide Villela (Cannondale-Drapac) puis résister au retour d'Alberto Contador pour s'imposer.

Miguel Angel Lopez est arrivé troisième sur l'étape juste devant Vincenzo Nibali, qui a confié qu'il voulait mettre la pression sur l'équipe Sky. Le Transalpin a bien réussi son objectif sur cette journée puisqu'il a repris 42 secondes à Christopher Froome sur cette journée. Il ne reste plus que trois étapes plus l'arrivée dimanche à Madrid pour tenter de prendre le maillot rouge au leader de la Sky. En sachant que samedi, il restera aux coureurs une ultime épreuve de montagne, celle de l'Angliru. L'occasion pour Nibali, qui pointe à une minute et 16 secondes de Froome au classement général, de grapiller des secondes au maillot rouge voir peut-être même de le détrôner. #Vuelta2017 #StefanDenifl #ChistopherFroome