L'Olympique de Marseille a enfin pu retrouver un effectif d'une qualité supérieure à celui de ses dernières années. L'arrivée de l'investisseur américain Frank McCourt y a été pour beaucoup puisque celui-ci est venu sur la Canebière, avec des valises pleines de billets. Avec cet argent, l'#OM a notamment pu amener de nombreux joueurs, dont de grands noms, comme par exemple Patrice Evra. L'international français, qui a raflé énormément de titres avec Manchester United et la Juventus de Turin est arrivé à Marseille avec l'optique de relever un nouveau défi : faire remporter un trophée important à une équipe qui sort peu à peu de la difficulté. Seulement voila, le latéral gauche est bien loin des espérances.

Publicité
Publicité

Malgré son nom et son talent, Evra est bien loin de son niveau antérieur, étant donné un physique vieillissant. Ce petit problème de forme ne lui permet donc pas de réaliser de bonnes performances avec son club.

Et ces mauvais matchs, qui posent problème à son club, lui en posent aussi à lui, qui voit de plus en plus sa place revenir à la nouvelle recrue estivale Jordan Amavi [VIDEO]. Et tout cela ne l'aide absolument pas à s'attirer les faveurs des journalistes sportifs qui n'ont absolument aucune pitié pour lui depuis bien des années.

Dugarry descend totalement Evra

Après la très lourde défaite face à l'AS Monaco sur le score de 6-1 avant la trêve internationale, l'OM avait énormément à coeur de se redonner de la confiance face au dernier du championnat, Rennes, devant le public du Vélodrome.

Publicité

Pourtant, c'est bien l'inverse qui est arrivé puisque le club phocéen s'est totalement écroulé sur son propre terrain sur le score de 3-1. Faisant partie des principaux acteurs de la contre performance marseillaise, Patrice Evra s'est vu descendre par ses éternels ennemis que sont les journalistes sportifs.

Christophe Dugarry n'a pas été tendre avec Evra. Même s'il respecte énormément la carrière du joueur, il a tout de même précisé qu'il était temps, selon lui, qu'il arrête le foot. La faute toujours à ses problèmes récurrents de placements, de vitesse et d'endurance, que ses coéquipiers sont obligés de compenser pour lui: "Ce n’est que du bluff, Patrice Evra, il ne peut plus courir. Arrête, mec." a-t-il déclaré. Une attaque qui ne devrait cependant pas trop toucher le joueur, habitué à recevoir des critiques et surtout à les ignorer et continuer de faire ce qu'il sait faire. #Marseille sport #Mercato