En battant la #Grèce sur le score de 74 points à 69, la #Russie s'est offert une place en demi-finale de l'Euro basket qui se dispute actuellement en Turquie à Istanbul. Après deux médiocres prestations lors des éditions 2013 et 2015, l'équipe de Russie de basket retrouve le dernier carré de cette compétition. Les joueurs russes, entraînés par Serguey Bazarevich, ont été en difficulté face aux Grecs et ont beaucoup subi mais ils réussi à bien gérer leur temps avant de connaître un regain d'énergie lors des deux quarts-temps de la seconde mi-temps.

Côté grec tout allait bien pendant la première mi-temps, avec un joueur, Nick Galathes, qui était éblouissant (25 points, 5 rebonds, 3 interceptions et 7 passes décisives).

Publicité
Publicité

Nick Galathes était partout dans tous les secteurs de jeu ce qui faisait que l'équipe nationale de Grèce menait 37-31 à l'issue de la première mi-temps. Les Russes sont revenus avec de bien meilleures intentions que lors de la première mi-temps. Un homme s'est surout réveiller lors de la seconde période.

La Russie se qualifie en demi-finale de l'Euro grâce à Alexey Shved

L'arrière du Kimkhi Moscou, Alexey Shved est totalement passé au travers de son match lors de la première période de jeu. il a raté 6 tirs sur 7 et perdu 4 balles. Mais au retour de la pause, le joueur russe a retrouvé son efficacité qui fait de lui le meilleur marqueur de la compétition. Avec un total de 26 points inscrits sur ce match, il termine meilleur marqueur de la rencontre. Malgré cette efficacité redoutable, ce n'est pas Alexey Shved qui a été élu homme du match.

Publicité

Non ce titre est revenu à un autre joueur russe très précieux durant le match, Timofey Mozgov, auteur de 15 points et 10 rebonds.

La Russie se qualifie donc pour les demi-finale grâce à sa performance lors de la deuxième mi-temps dont elle remporte les deux quarts-temps (20-16 au 3ème et 23-16 au 4ème). Les Russes parviennent en demi-finale de l'euro, dix ans après avoir remporté la compétition en 2007. La qualification en demie, un peu surprise car personne ne voyait les Russes aller si loin dans la compétition, s'est faite sous les yeux de l'ex-sélectionneur russe, David Blatt, et sous ceux d'Andrei Kirilenko, le président de la fédération russe de basket. En demie, les Russes seront opposés au vainqueur du match entre l'Italie et la Serbie. L'autre demie finale verra s'affronter l'Espagne, grande favorite au titre, à la Slovénie. #Eurobasket