Eliminé à l’issue des barrages de la #Ligue des champions, l’##OGC Nice mal en points en championnat de France #Ligue 1, va entamer son parcours en ##Europa League le 14 septembre à Waregem (Belgique). Après une saison 2016-2017 fantastique, l’OGC Nice, 3e du championnat, a cultivé l’espoir de figurer en #Ligue des champions. Mais, après avoir réalisé l’exploit de sortir l’Ajax Amsterdam [VIDEO] (1-1, 2-2), les Aiglons se sont heurtés à la réalité du haut niveau, dominés et battus par Naples (2-0, 2-0). L’OGC Nice a donc été reversé en Europa League, dans le groupe K, avec les Italiens de la Lazio Rome, les Belges de Zulte Waregem et les Néerlandais de Vitesse Arnheim.

Publicité
Publicité

Le parcours de l'OGC Nice en Ligue 1 n’a pas redonné le sourire à ses supporters, puisque les rouge et noir se retrouvent, après quatre journées à la 17e place, avec trois défaites et une victoire dont la dernière à l’Allianz Riviera (1-3) face au promu Amiens !

Que se passe-t-il à l’OGC Nice ?

Rien n’a changé au niveau des actionnaires ni de l’entraîneur. Lucien Favre a resigné pour une saison. En revanche, sur le plan des recrutements, le club n'a pu "faire des coups", comme à son habitude : des joueurs importants sont partis et n’ont pas été vraiment remplacés [VIDEO]. On pense à Dalbert, parti (pour 29 M€) à l’Inter de Milan, Ricardo Pereira (fin de prêt) à Porto, Paul Baysse (fin de contrat) à Malaga, Valentin Eysseric (4M€) à la Fiorentina et Younès Belhanda (fin de prêt) à Galatasaray.

Publicité

Côté recrutement, l’OGC Nice semblait avoir fait le bon choix avec le stratège néerlandais Wesley Sneijder [VIDEO](Galatasaray), mais les supporters attendent plus de l’international plutôt discret lors de ses prestations en rouge et noir. Si Pierre Lees-Melou (Dijon), Victor Makengo (Caen), Adrien Tameze (Valenciennes) ont été recrutés pour renforcer l’effectif, on attend plus du latéral international français Christophe Jallet (Lyon) et du jeune attaquant Allan Saint-Maximin (Monaco), plus gros transfert de l’OGC Nice avec 10 M€.

Devant les mauvais résultats, Lucien Favre a dû tirer la sonnette d’alarme et le club a conclu trois transferts de dernière minute : les défenseurs brésiliens Marlon (prêt, Barcelone) et Racine Coly (Brescia) ainsi que le milieu de terrain Nampalys Mendy, prêté par Leicester et de retour à Nice.

Balotelli recadré par Lucien Favre

Lucien Favre dispose ainsi d’un effectif assez solide pour affronter l’Europa League et la Ligue 1. Quantitativement oui, mais peut-être pas qualitativement.

Publicité

Car l’un des problèmes flagrants de l’OGC Nice est l’attaque qui ne compte à son actif que six buts inscrits en sept rencontres officielles. Lucien Favre a dû recadrer l’attaquant italien Mario Balotelli (18 buts en 2016-17) dont l’attitude nonchalante face à Naples lui a déplu. Alassane Pléa (14 buts en 2016-17), retrouvera-t-il son efficacité ?

Pour chasser les doutes des supporters de l’OGC Nice, Lucien Favre a beaucoup de travail devant lui avant le prochain match de Ligue 1 (Nice-Monaco), le 9 septembre et la première rencontre d’Europa League (Zulte Waregem – Nice) le 14 septembre.