Sept saisons que le MOBA League of Legends de Riot Games a vu le jour, et, s'il a connu de nombreux changements, ils n'ont jamais semblé aussi profonds que ceux qu'apporte la prochaine période de pré-saison. De nouvelles runes, la disparition des points d'influences, remplacée par l'essence bleue qui servait auparavant à forger des champions et à monter de niveaux de maîtrises sur ceux-ci ... Tous ces termes techniques peu clairs imposent des explications simplifiées.

Quels sont les principaux changements ?

L'arrivée de la présaison brise tout d'abord le cap de niveau qu'il était possible d'atteindre dans le jeu, barrière historique du jeu.

Publicité
Publicité

Jusqu'alors limité à 30, les joueurs pourront continuer plus avant jusqu'à atteindre le niveau maximal, fixé (dans ce que permet de voir la vidéo) à 100. Une transformation qui rappelle deux autres jeux : le premier étant Heroes of the Storm, le MOBA du développeur Blizzard (World of Warcraft, Hearthstone) en ce qui concerne la montée de niveau perpétuelle, et le deuxième étant le très célèbre Pokémon de Nintendo, en ce qui concerne le cap de niveau proposé. L'introduction de cette mécanique devrait fonctionner de pair avec une liste de récompenses à acquérir en fonction du niveau atteint. Une chose reste cependant en place, le fait que le joueur doive atteindre le niveau 30 avant de pouvoir se lancer dans les parties "classées", qui déterminent son rang compétitif.

Deuxième grand changement, LoL voit disparaître sa "monnaie gratuite" historique, les "points d'influences".

Publicité

Ceux-ci étaient acquis en jouant dans à peu près n'importe quel mode de jeu, la quantité dépendant de la victoire ou de la défaite de l'équipe dans laquelle se trouvait le joueurs. Elles servaient par la suite à deux choses : premièrement, l'achat de champions, soit l'extension du nombre de personnages jouables, et deuxièmement, l'achat de runes, des "bonus" dont les joueurs remplissaient des "pages" (également achetables en points d'influences, le joueur commençant avec 2 pages et pouvant en acquérir 18 supplémentaires) qui dépendaient du champion joué. Elles seront remplacées par une autre valeur : l'essence bleue. Déjà présente dans le jeu, celle-ci fonctionnait auparavant comme l'une des valeurs introduites avec la "forge Hextech", lieu où il était possible de "forger" des "fragments" de champions obtenus dans des "coffres", mais également des "skins" (costumes différents de champions) ainsi que des "maîtrises" de champions, sorte de palier attestant de votre niveau avec les champions que vous possédiez.

Publicité

Cette essence bleue remplira donc désormais toutes les fonctions des points d'influence, et ce pour une raison précise : après l'achat de tous les champions, de toutes les pages de runes et de toutes les runes leur semblant nécessaires, les joueurs accumulaient d'énormes quantités de points d'influence qu'ils n'étaient pas en mesure de dépenser excepté en changeant leur "nom d'invocateur" (pseudo apparaissant dans le jeu). Riot a donc décidé de prendre les choses en main et d'effectuer ce changement en proposant notamment au moment du changement des objets exclusifs achetables dans la boutique du jeu en essence bleue pendant une durée limitée.

La grande refonte des runes et des maîtrises

La plus grosse modification introduite par Riot lors de cette pré-saison ne possède pourtant que quelques points communs avec la partie précédente : il s'agit de la transformation intégrale des runes évoquées précédemment et de leur fusion avec les "maîtrises" (sans rapport avec les maîtrises de champions), pages modifiables durant la sélection du champion (contrairement aux pages de runes, sans quoi l'achat de nouvelles pages aurait été superflu). Cela représente pour beaucoup de joueurs un violent coup de pied dans ce qui faisait jusqu'à présent l'unicité et l'identité du jeu. Le résultat de cette fusion sera quant à lui modifiable durant la sélection du champion. Cette lourde (r)évolution soulève de nombreuses interrogations, et les demandes des joueurs à Riot de revenir sur cette décision fusent déjà. Leur principale critique résiderait dans la volonté criante de Riot de rendre le jeu plus accessible aux nouveaux joueurs ainsi qu'aux joueurs occasionnels, qui ne souhaitent pas investir un temps conséquent dans le jeu, en dépit des joueurs confirmés qui apprécient le jeu comme tel et qui s'y investissent beaucoup plus, tels que les membres des équipes G2 et Misfits qui s'affrontent en finale de la "Ligue des Champions" de LoL aujourd'hui à 17 heures.

Il faut donc laisser du temps au temps. Cette conclusion peut paraître fade, mais elle résume véritablement l'état d'esprit que doivent adopter les joueurs de League of Legends aujourd'hui. Par le passé, de nombreuses nouveautés apportées par Riot Games avaient fait beaucoup de bruit avant d'être acceptées par les joueurs, sauf à une exception. De quel côté penchera la balance lors du début de la saison 8 ? #eSport #LeagueOfLegends #Jeux vidéo