Le #Paris Saint-Germain a frappé fort sur le marché des transferts cet été en enrôlant le jeune français, Kylian M'Bappé, mais également le Brésilien #Neymar, pour ce qui est à l'heure actuelle le transfert le plus onéreux de tous les temps. Un investissement à 222 millions d'euros, qui pourrait offrir ses premières retombées européennes, ce mardi, a l'occasion de l'entrée en lice du PSG en Ligue des Champions [VIDEO]face au Celtic Glasgow. Le club de la capitale pourrait voir son nouveau joueur vedette débuter en trombe sa campagne européenne, lui qui est particulièrement en réussite face aux verts et blancs. En quatre rencontres face à son adversaire du soir, l'ailier gauche parisien a inscrit quatre buts, délivrées six passes décisives et provoqué un carton rouge.

Publicité
Publicité

Des statistiques énormes, qui font du Celtic Glasgow, la victime préférée du Brésilien en Coupe d'Europe devant... le Paris Saint-Germain (impliqué sur huit buts). Pour sa dernière visite en terre écossaise, en novembre dernier avec le FC Barcelone, le joueur de 25 ans s'était montré une nouvelle fois décisif en offrant une passe décisive à Messi lors d'une victoire 2-0 des Catalans. Espérons donc, qu'il brille à nouveau ce soir, pour le bonheur de tous les supporteurs des rouges et bleus.

Retour au 4-3-3 pour le Paris Saint-Germain

Dans sa quête pour briller à nouveau face aux Ecossais, Neymar pourra compter sur le soutien de ses deux compagnons d'attaque, Kylian M'Bappé et Edinson Cavani. Deux joueurs qui se sont montrés à leurs avantages lors de la dernière édition de la #Ligue des champions, puisque le Français y a inscrit six buts et l'Uruguayen huit (3e meilleur buteur de la compétition) .

Publicité

Les Parisiens auront donc de sérieux atouts à faire valoir ce mardi au Celtic Park, eux qui auront à coeur de bien lancer cette campagne après l'affront reçu il y a six mois face au FC Barcelone (6-1).

Le coach parisien a privilégié un retour aux sources pour cette rencontre, en revenant à un traditionnel 4-3-3. Malgré l'apparition de Draxler dimanche dernier face au FC Metz, l'ailier allemand devrait de nouveau s'asseoir sur le banc ce mardi, laissant sa place au milieu italien, Marco Verratti, [VIDEO] suspendu en championnat. Le retour du petit hibou dans l'entrejeu aux côtés d'Adrien Rabiot et de Thiago Motta entraîne donc cette modification de formation, ce qui ne devrait pas pénaliser le club parisien, qui depuis maintenant quatre saisons privilégie ce système de jeu.