Publicité
Publicité

La quête de la #Ligue des champions débute bien pour le Paris Saint-Germain. Pourtant, le club parisien, dans un groupe piégeux, débutait par un déplacement compliqué sur la pelouse du #Celtic Glasgow. Preuve de cette méfiance d'avant-match face à des Ecossais toujours redoutables à domicile, Unai Emery avait décidé d'aligner son équipe type : Alphonse Aréola dans les buts, Laywin Kurzawa, Thiago Silva, Marquinhos et Daniel Alves en défense, Adrien Rabiot, Thiago Motta et Marco Verratti au milieu de terrain, et enfin Kylian Mbappé, Neymar et Edinson Cavani sur le front de l'attaque. Le fameux trio offensif du #PSG n'a pas tardé à se mettre en valeur lors de cette entame de Ligue des champions version 2017-2018.

Publicité

Auteur d'une solide entame de match, le Paris Saint-Germain a trouvé l'ouverture dès la 19ème minute de jeu grâce à Neymar, bien servi par Adrien Rabiot. Le premier but européen de la star brésilienne sous ses nouvelles couleurs et, sans doute, pas le dernier. Le trio « CMN » s'est de nouveau mis en évidence à la 34ème minute lorsque après une action confuse dans la surface, Neymar sert Kylian Mbappé pour le but du break. Le jeune attaquant de 18 ans marque au passage lui aussi son premier but européen sous ses nouvelles couleurs. Il devient également le plus jeune buteur de l'histoire du PSG en Ligue des champions. Une première période feu et conclue par Edinson Cavani, sur penalty à la 40ème minute. L'attaquant uruguayen s'est fait justice lui-même après avoir été fauché dans la surface écossaise par Simunovic.

Publicité

Une première mi-temps parfaite pour le Paris Saint-Germain, largement en tête grâce à son trio de feu, chacun des éléments ayant trouvé le chemin des filets, comme la semaine dernière en Ligue 1 sur la pelouse du FC Metz.

Le PSG prend la tête du groupe B

Maître du ballon, le Paris Saint-Germain a ensuite géré sa deuxième période. Sans doute pour mieux s'éviter tout effort superflu alors que se profile la réception de Lyon dimanche soir en Ligue 1. Une gestion qui a permis au Celtic Glasgow de se montrer dangereux au début du deuxième acte, mais sans parvenir à trouver la faille, grâce notamment, c'est assez rare pour être souligné, à un très bon Alphonse Aréola. Des Ecossais qui ont ensuite plongé physiquement, avant de se montrer malheureux. A la 83ème minute, suite à un corner parisien, Julian Draxler hérite du ballon et centre devant le but. Le ballon est poussé dans ses propres filets par Mikael Lustig. Deux minutes plus tard, Edinson Cavani s'offre un doublé d'une belle tête croisée sur un bon centre (là aussi assez rare pour être souligné) de Layvin Kurzawa.

Publicité

« On savait que ce ne serait pas facile avec ce public qui pousse beaucoup. C'est une équipe accrocheuse. On a bien fait, on s'est mis en sécurité rapidement et après on a pu dérouler », a confié au micro de beIN SPORTS un Adrien Rabiot [VIDEO] étincelant dans l’entre-jeu parisien. Auteur de l'ouverture du score, Neymar [VIDEO] s'est lui aussi confié au micro de beIN SPORTS à l'issue de la rencontre. « Je suis très content, c'était un très beau match qu'il était très important de gagner. Jouer avec de grands joueurs, c'est toujours un plaisir. Mbappé en est un, il a une très grande marge de progression.», a souligné la star brésilienne. La complicité évidente entre Neymar et Mbappé est en effet un gros plus pour le PSG en ce début de saison. Grâce à ce large succès en terre écossaise, le Paris Saint-Germain prend la tête du groupe B, puisque dans l'autre rencontre de cette poule, le Bayern Munich ne s'est imposé « que » 3-0 face à Anderlecht. La réception du club allemand, le 27 septembre prochain au Parc des Princes, s'annonce déjà bouillante.