On l'attendait depuis la finale qui a vu le #Real Madrid soulever son 12e trophée face à la Juventus le 3 juin dernier (4-1), la Coupe aux grandes oreilles est enfin de retour avec le lancement, mardi soir, de la phase de poules. Va-t-on encore voir le Real tout écraser sur son passage ? Le #PSG et l'AS Monaco peuvent-ils tirer leur épingle du jeu ? Analyse.

Le Real en grandissime favori, des chocs à la pelle

Première équipe à avoir conservé son titre depuis le passage à la nouvelle formule, le club madrilène fait peur. Porté par son stratège Zinedine Zidane, les merengues ont tout écrasé en ce début de saison et remporté la supercoupe d'Espagne en surclassant le Barça et la Supercoupe d'Europe face à Manchester United.

Publicité
Publicité

Tombé dans la poule de la mort en compagnie du Borussia Dortmund et de Tottenham, la Maison Blanche aura tout de même à s'employer pour sortir première du groupe H et s'éviter (normalement) un huitième de finale difficile. Les autres favoris auront aussi de bonnes opportunités de se jauger avec des oppositions Bayern-PSG, Atletico-Chelsea et Juventus-FC Barcelone dès la phase de poules. On en salive d'avance.

Le PSG va-t-il enfin dépasser le stade des quarts de finale ?

Cette année plus que les autres, le Paris Saint-Germain ne semble pas avoir le droit à l'erreur. Particulièrement dépensier sur le marché des transferts avec près de 400 millions d'euros investis sur Neymar et Kylian Mbappé, les dirigeants du club de la capitale ne peuvent plus tolérer une nouvelle déconvenue sur la scène européenne.

Publicité

Si l'enquête diligentée par l'UEFA sur le non-respect des règles du fair-play financier n'a pas encore lieu d'inquiéter [VIDEO], les Parisiens auront envie de frapper un grand coup durant cette édition 2018. Echouer avant le stade des demi-finales serait probablement catastrophique pour le club et son projet. Première étape : sortir d'un groupe assez relevé et de préférence devant le Bayern Munich afin d'éviter un potentiel choc en huitième de finale comme l'année passée face au FC Barcelone. La double confrontation face aux Allemands donnera sans doute le ton de la campagne européenne des hommes d'Emery.

Monaco peut-il rééditer l'exploit ?

Sensation de la précédente édition, l'AS Monaco a vu quatre de ses joueurs majeurs quitter le club avec les départs de Bernardo Silva, Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko et Kylian Mbappé. Si le club garde une belle réserve de talents, avec notamment un Thomas Lemar en pleine explosion, il faudra composer avec les arrivées de Tielemans, Jovetic (qui a refusé l'OM au dernier moment) [VIDEO] et Baldé pour tenter de construire une équipe capable d'à nouveau faire trembler les grands d'Europe. Le groupe monégasque est certes plus abordable que celui du PSG mais aussi très homogène avec des déplacements périlleux, notamment à Porto et au Besiktas.

Publicité

Les monégasques seront cette fois attendus au tournant et la défaite sévère subie à Nice le week-end dernier (4-0) aura peut-être laissé des traces.

En tout cas on a tous hâte de voir le spectacle et on ne pourra retenir un frisson quand retentira le fameux hymne de cette #Ligue des champions 2018 ...