Thomas Lemar n'a pas cédé aux sirènes de la Premier League. Le joueur reste bien à Monaco. Lui, le discret, l'a confirmé ce jeudi soir au micro de Canal Plus Sport. Après l'officialisation tardive de Kylian Mbappé au PSG [VIDEO], le doute était permis sur l'avenir du joueur né en Guadeloupe. Mais le milieu de terrain monégasque restera donc encore un an sur le Rocher, et ce malgré des offres faramineuse venues d'outre-Manche. D'après le Daily Mail, Arsenal aurait fait une dernière offre dans les dernières heures du #Mercato : les Gunners auraient effectué une offre de 97,8 millions d’euros pour l'international français. Il aurait pu devenir le joueur le plus cher de l'histoire du club londonien.

Publicité
Publicité

Mais celui qui a fait ses armes à Caen se dit "très heureux" en Principauté où il souhaite "avancer" dans sa carrière.

Monaco: Lemar, passeur et buteur

Et on peut dire que l'AS Monaco [VIDEO] a bien de la chance. Avec le niveau de jeu dont il fait preuve depuis le début de saison et lors de ce match de l'équipe de France contre les Pays-Bas, le club de la Principauté tient là une pépite. Âgé de seulement 21 ans, il est bon de le rappeler, Thomas Lemar a signé un doublé contre les Bataves ! Ses deux premiers buts sous la tunique bleue qui le propulsent dans une autre dimension. S'il est monté en puissance tout au long de la rencontre, il a su prouver à tous les observateurs qu'il n'est pas qu'un très bon tireur de coups de pieds arrêtés.

Publicité

Il sait aussi marquer ! Et de quelle manière... Il s'est ainsi distingué en inscrivant le deuxième but des Bleus contre les Pays-Bas, ce jeudi au Stade de France, d'une superbe volée du pied gauche dans la lucarne (73e) qui permettait enfin aux hommes de Didier Deschamps de prendre le large (2-0). Non content d'avoir déjà ébloui l'assistance, le Monégasque a donc récidivé et inscrit un second but, certes moins joli, mais tout aussi efficace.

Même Habib Beye n'en revient pas :

Lemar doit s'imposer à Monaco

Désormais, Thomas Lemar va pouvoir jouer plus relâché avec un poids en moins : il a marqué en équipe de France. Avec Monaco, il sera donc encore une arme redoutable. Lui qui distille de sublimes passes à ses coéquipiers va sûrement prendre confiance et s'imposer dans cet effectif qui ne manque pas de stars. Déjà auteur de deux passes décisives en quatre matches de championnat, il doit faire mieux que l'an dernier s'il veut garder sa place : il a marqué neuf buts et fait dix offrandes en 2016-2017. L'avenir lui appartient en Rouge et Blanc, puis en Bleu. #AS Monaco #Equipe de France