Publicité
Publicité

La recherche d'un nouvel attaquant aura animé toute la deuxième partie du mercato estival de l'#OM ! Après avoir enrôlé rapidement Valère Germain, les dirigeants phocéens recherchaient un joueur pouvant l'épauler. Tandis que le club olympien s'est penché sur Carlos Bacca ou Stevan Jovetic [VIDEO], les deux joueurs n'ont finalement pas décidé d'être cédé du côté de la Canebière. Alors que l'attaquant du Milan AC a rejoint Villarreal, celui de l'Inter Milan s'est mis d'accord avec l'AS Monaco. Ces refus ont obligé le club olympien à se mettre rapidement à la recherche d'un nouveau joueur. Après plusieurs semaines de recherche, Kostas Mitroglou [VIDEO] a finalement décidé de s'engager avec l'OM.

Publicité

Cependant, le dossier du deuxième attaquant aurait pu être beaucoup plus rapide ! Alors que Valère Germain a rejoint la Canebière au mois de juillet, Bafétimbi #Gomis aurait pu suivre le mouvement. Prêté la saison dernière par Swansea, l'international tricolore avait fait ses preuves à la pointe de l'attaque phocéenne. Si l'effectif de Rudi Garcia ne possédait qu'un seul avant-centre de métier, le natif de la Seyne-sur-Mer a réussi à inscrire 20 buts en Ligue 1 et se faire apprécier par les supporters. Un miracle puisque celui-ci avait joué auparavant pour l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne.

Gomis agressé par des supporters !

Alors pourquoi Bafé Gomis n'a pas choisi de revenir à l'OM ? Très intéressé pour le récupérer, le club olympien s'était pourtant mis d'accord avec le club anglais. Lors d'une interview accordée à L'Equipe, l'attaquant français a révélé toute la vérité sur cette affaire.

Publicité

Si le joueur de 32 ans était très tenté pour continuer l'aventure avec Marseille, Gomis aurait été agressé par plusieurs supporters la veille de la dernière journée du championnat. Aidé par un membre de la sécurité, le joueur aura pu s'en sortir indemne.

Un gros coup dur pour les dirigeants phocéens, puisque le transfert de Bafé Gomis aurait pu se faire très rapidement ! Si celui-ci aurait rejoint l'OM au début du mois de juillet, comme Valère Germain, les recruteurs olympiens auraient sûrement pu s'occuper d'autres pistes concernant différents secteurs de jeu. Si Rudi Garcia ne s'en tire pas trop mal avec la venue de Kostas Mitroglou en provenance du Benfica Lisbonne, l'international grec se doit d'être rapidement au niveau pour faire oublier le plus rapidement possible le joueur français. #Mercato OM