Pourquoi tant de haine ? Entre l'#AS Monaco et l'OGC #Nice, les matches ont toujours été l'occasion pour les supporteurs de deux villes de montrer pourquoi leur club est le meilleur de la région. Séparées d'une vingtaine de kilomètres, ces deux villes, si elles sont gorgées par le même soleil méditerranéen, n'en sont pas moins totalement différentes et leurs supporteurs [VIDEO] également. D'un côté, les Rouge et Blanc savent que la diagonale sur le maillot a été inventée par la Princesse Grace. Le Noir et Rouge de la tunique niçoise provient de deux animaux : l’Aigle Rouge et la Ratapignata Noire (une chauve-souris). Et les animaux sont très présents dans l'histoire de ces deux clubs...

Publicité
Publicité

En effet, Bouba n'est pas un rappeur, mais un éléphant, la mascotte du club de la Principauté. Du côté de la préfecture des Alpes-Maritimes, l'aigle vole dans le stade avant chaque match de l'OGCN.

Nice-Monaco, une histoire d'animaux

A Monaco on entend plus les barrissement de l'éléphant Bouba (le vrai) pendant chaque rencontre, mais le stade est toujours le Louis II, (il y en a eu deux, le plus récent a été inauguré le 26 janvier 1985), en hommage au fils d’Albert 1er et grand-père de Rainier III. Et les dirigeants russes viennent même d'annoncer des travaux de rénovation pour l'embellir. A Nice, le stade du Ray qui a accueilli les matchs de l'OGC Nice de 1927 à 2013, a été remplacé par l'Allianz Riviera comme enceinte des matches du Gym.

Deux palmarès bien différents

En revanche, pour le palmarès, les deux clubs sont opposés.

Publicité

Monaco est huit fois champion de France, le dernier ayant marqué les esprits puisque l'ASM finit devant le PSG. Si Nice est aussi sur le dernier podium de #Ligue 1, et compte quatre titres nationaux, le dernier commence à dater puisqu'il date de 1959. En outre, l'Association Sportive de Monaco a remporté cinq Coupes de France, pendant que son voisin en possède trois dans sa vitrine. Monaco a aussi remporté une Coupe de la Ligue (en 2003) et a surtout atteint la finale de Ligue des champions (en 2004) et trois fois les demi-finales. Lors de la dernière saison donc, les deux clubs de la Côte d'Azur ont fait honneur à leur région et à leur maillot, mais chacun leur tour... Lors du match aller à Nice, le Gym avait étrillé l'ASM 4-0, le 21 septembre 2016... Comme cette défaite paraît bien loin pour les hommes de Léonardo Jardim. Depuis, Monaco a écrasé à son tour le voisin niçois 3-0, le 4 février dernier.

Monaco enchaîne toujours les victoires

Cette année, le contexte n'est pas le même. Avec une victoire et trois défaites depuis le début du championnat, l'OGC Nice ne compte que trois points après ses quatre premiers matches de Ligue 1, son plus faible total depuis la saison 2012/13.

Publicité

Pendant ce temps, l'AS Monaco [VIDEO] enchaîne les victoires : quatre cette saison en autant de rencontres et au total seize d'affilée. Enfin, le Gym n’a remporté que deux de ses neuf dernières réceptions de Monaco en Ligue 1 (2 nuls, 5 revers). Mais, le coach portugais de Monaco préfère être méfiant ou prudent : "Nice a raté son début de championnat mais le derby c'est spécial, les équipes les plus mal classées arrivent à le gagner avec la rage et la mentalité." Une chose est sûre, le duel entre Nice et Monaco aura bien lieu, ne serait-ce que dans les tribunes.