Publicité
Publicité

Après la défaite (1-3) à domicile contre Rennes, Rudi Garcia, l'entraîneur de l'#OM nuance la contre-performance de son équipe et se trouve des excuses ainsi qu'à ses joueurs. Pas sûr que les supporters marseillais soient du même avis...

L'entraîneur de l'Olympique de Marseille (OM) n'accable pas ses joueurs malgré la défait à domicile contre le Stade Rennais [VIDEO] (1-3) dimanche 10 septembre 2017. En conférence de presse, Rudi Garcia [VIDEO] s'est montré plutôt compréhensif et tolérant vis-à-vis de la performance de ses joueurs.

Il reconnaît un trop grand nombre de pertes de balles, notamment au milieu du terrain et un « manque d'équilibre défensif ».

Publicité

Pour lui, tout s'est joué en début de rencontre. Après 16 minutes de jeu, Rennes menait déjà 2-0. « Ce n'était pas la bonne entame de match pour se racheter de la dernière défaite (6-1 à Monaco). Après personnes n'a lâché, en deuxième période on a montré un meilleur visage, on était plus solides, plus équilibrés », nuance Rudi Garcia.

Le coach estime que « psychologiquement, ce n'était pas facile de jouer dans ces conditions et d'être menés 2-0 à la pause ». Mais il est satisfait de l'abnégation des joueurs de l'OM : « Au moins, les gars ont poussé jusqu'au bout. Il faut faire profil bas, on a perdu, on n'a rien à dire. On a juste à se concentrer sur le prochain match. »

Rudi Garcia assurant que lui, et son équipe, n'ont aucune excuse à faire après cette deuxième défaite d'affilée en #Ligue 1.

Publicité

Mais, il s'en trouve néanmoins quelques unes... Comme l'absence de certains joueurs. « Il y en a certains qui viennent d'arriver, d'autres qui reviennent de longue blessure, d'autres qui sont suspendus », fulmine l'entraîneur de l'OM.

Prochain match pour l'OM en Europa League

Sur le cas Clinton Njie, annoncé de retour pour cette 5e journée de Ligue 1, il ajoute : « Je ne pouvais pas faire rentrer Clinton Njie parce qu'il avait un problème musculaire. » En gros, pour Rudi Garcia, « c'était une soirée où tout s'est mal goupillé et ce n'était pas le jour pour ça. » Et même si, comme il l'affirme, il « pousse [s]es joueurs tout le match » et qu'il « n'ont pas lâché, c'était dur aussi pour eux psychologiquement », certains supporters de l'OM n'ont pas hésité à chanter « Garcia démission », dans le stade Orange Vélodrome, dimanche 10 septembre 2017.

L'OM jouera son prochain match, jeudi 14 septembre 2017, en Europa League contre l'équipe turque de Konyaspor. « On doit faire preuve de caractère et de personnalité. On veut gagner des matchs. Ce soir, on n'en a pas été capables. Alors, on se tait et on bosse pour gagner le prochain », annonce Rudi Garcia.

Après cette défait à domicile lors de la 5e journée de championnat, l'OM pointe à la 10e place du classement de Ligue 1. L'équipe compte 7 points avec 2 victoires, un nul et 2 défaites. Elle est devancée par Toulouse, Nantes, Angers, Caen, Bordeaux, Saint-Etienne, Lyon, Monaco et Paris. #Football