L'Olympique de Marseille a connu de gros flops depuis quelques années. Il faut dire qu'alors que le club était géré par Margarita Louis-Dreyfus et Vincent Labrune, il n'y avait que peu d'argent pour recruter des joueurs lors des marchés des transferts et il fallait redoubler d'ingéniosité pour faire venir des joueurs peu chers, avec des salaires peu élevés mais qui pourraient rester compétitifs !

Avec cette stratégie, le club a réussi à survivre au niveau financier mais les résultats dans le championnat de France s'en sont fait sentir. Habitué aux places en haut du classement, l'OM [VIDEO] végétait dans le ventre mou de la #Ligue 1 avant le rachat du club par Franck McCourt.

Publicité
Publicité

Aujourd'hui tout va mieux et Marseille peut se permettre d'offrir de grands salaires et de recruter des joueurs à coups de dizaines de millions d'euros !

L'objectif des nouveaux dirigeants est de revenir sur le podium du championnat de France et pour cela, 66 millions d'euros ont été dépensés cet été pour faire venir de nouveaux joueurs alors que seulement 4 millions d'euros ont été pris pour la vente d'un seul joueur, Karim Rekik ! Une somme bien éloignée des mercatos que l'on a pu connaître du côté de Marseille il y a quelques années comme en 2015 alors que l'#OM n'avait dépensé que 19 millions d'euros lors de l'été.

Un ancien flop de l'OM s'explique

Lors du mercato 2015, l'OM avait fait venir plusieurs joueurs dont Lucas Ocampos pour 7.5 millions d'euros, Karim Rekik pour 5 millions d'euros, Bouna Sarr pour 2 millions d'euros.

Publicité

Pour combler les manques de l'effectif, le club avait aussi eu recours à des prêts dont ceux de deux joueurs de la Juventus de Turin, Mauricio Isla et Paolo de Ceglie ainsi que le joueur du Real Madrid, Lucas Silva. Chose incroyable, tous ces joueurs à part Isla, ont été des flops incroyables à l'Olympique de Marseille !

Le latéral gauche italien a expliqué pourquoi il n'avait pas réussi à l'OM [VIDEO] dans une interview : « La situation du club phocéen n’était pas vraiment idéale pour un joueur qui cherche à se relancer. Au début, avec Marcelo Bielsa sur le banc, j’avais ma chance. Avec le changement d’entraîneur (Michel) , tout a changé.». Le joueur ne semble pas se souvenir qu'alors qu'il a fait quelques matchs comme titulaire sous les ordres de Marcelo Bielsa, ses performances catastrophiques ont mené les supporters à se demander si le joueur était vraiment un professionnel. Toujours sans club, Paolo De Ceglie ne semble de son côté, pas se remettre en question un instant. #Football