Publicité
Publicité

Adrien Rabiot n'a probablement intéressé que sa mère pendant de longues années. Ce n'est actuellement plus du tout le cas. En effet, la réputation du jeune international francilien, aussi surnommé le Prince charmant du Parc en raison de son visage angélique et ses ses mignonnes petites bouclettes, s'étend désormais au-delà des frontières de l'hexagone. Si l'on en croit le site Calciomercato.com, la Juventus de Turin aurait toujours le nom du milieu de terrain du #PSG dans ses petits papiers. La Vielle Dame drague notre jeune éphèbe et pourrait bien devenir une menace de par le fait que le Parisien n'est plus lié au club de la capitale que jusqu'en 2018.

Publicité

Sans nul doute, le Paris-Saint-Germain ne cédera pas à la requête et tentera de négocier une prolongation de contrat le plus rapidement possible sous peine de voir partir sa pépite gratuitement lors du prochain mercato estival. Il est vrai qu'on imagine très mal un départ d'Adrien Rabiot en l'état actuel des choses, car si le PSG a réalisé cet été les deux transferts les plus onéreux de l'histoire en recrutant #Neymar et Kylian Mbappé, ils ont aussi perdu Blaise Matuidi, transféré à la Juventus pour 20 millions d'euros hors bonus, et n'ont malheureusement pas eu l'opportunité de signer un autre milieu défensif de très haut niveau. Avec un Thiago Motta bientôt en fauteuil roulant, ça risque de faire juste. Le natif du Val-de-Marne joue pour son club de cœur, désormais l'un des meilleurs et des plus riches de la planète, il faudrait donc un véritable cataclysme pour le voir de sitôt quitter la capitale.

Publicité

Un idylle avec Neymar

Les raisons invoquées seraient probablement suffisantes pour convaincre Adrien Rabiot de rester au PSG [VIDEO]. Mais une autre, plus récente, pourrait bien balayer ses derniers doutes, s'ils existent : le talentueux milieu de terrain s'entend à merveille avec Neymar [VIDEO], sur le terrain mais aussi en dehors. Lorsqu'il évoque la star brésilienne, des étoiles plein les yeux, Adrien ne tarit pas d'éloge sur ses prouesses dans le jeu et parle d'un véritable lien technique qui les connecte sur le terrain. Le match contre Toulouse comptant pour la troisième journée de #Ligue 1 en témoigne, puisque le jeune Français a énormément combiné avec le prodige brésilien et a impressionné tous les observateurs par son aisance. Rolland Courbis affirmait même sur RMC que s'il était l'entraîneur du Paris-Saint-Germain et qu'il devait se séparer de Rabiot ou de Verratti, il n'hésiterait pas une seconde et conserverait le Français.