Suite à la déculottée qu'a infligé l'Espagne à l'#Italie lors des éliminatoires de la Coupe du monde [VIDEO]2018, Christophe Dugarry s'est exprimé au sujet du milieu de terrain du #PSG Marco #Verratti, et n'y est pas allé de main morte. L'ancien attaquant de l'Équipe de France reproche à l'Italien d'avoir " un peu la tête qui a gonflé " à force d'entendre à tout bout de champ des éloges à son égard. Le champion du monde 98 assassine encore un peu plus le talentueux milieu de terrain en affirmant qu' " il s'est perdu ", et condamne son attitude sur le terrain ainsi que son hygiène de vie douteuse. Pour lui, Marco Verratti est à un moment clé de sa carrière, une carrière qu'il s'apprête à gâcher s'il ne se reprend pas très vite.

Publicité
Publicité

Il reproche au " Petit Hibou " un manque d'ambition avec le PSG [VIDEO] en ayant souhaité un transfert au FC Barcelone cet été, ainsi que de ne plus progresser maintenant depuis plusieurs années, alors qu'à ses côtés, des jeunes talents comme Adrien Rabiot sont en train d'exploser. Dugarry déplore également le comportement de Marco Verratti, notamment avec les arbitres. À son sens, le jeune Italien n'est pas encore la grande star qu'il se croit être : "Je pense qu'il est temps que Verratti se mette à faire ce qu'il faut pour devenir un grand joueur, à l'heure actuelle il est juste un bon joueur et ça s'arrête là ", déclare t-il.

Aussi très critiqué en Italie

Le consultant de Canal+ n'est toutefois pas le seul à s'acharner sur Marco Verratti. Les médias italiens ne sont pas non plus les derniers à massacrer leur compatriote suite à ses prestations médiocres avec la Squadra Azzurra.

Publicité

En effet, la Gazzetta dello Sport, qui lui a attribué la pire note de l'équipe (5/10), fustige le joueur parisien en qualifiant sa prestation de " nouvelle performance ratée, pleine d'erreurs, de passes trop faciles ou trop présomptueuses ". Selon le journal, sa suspension pour le prochain match face à la Macédoine n'est pas forcément une mauvaise chose pour la Squadra Azzurra. Les médias italiens estiment qu'on est en droit d'attendre bien plus de celui qui était convoité par les plus grands clubs européens. Ils espèrent que le " Petit Hibou " sera " récupérable psychologiquement ". Le Corriere dello Sport insiste en soulignant qu'on est en droit d'émettre de sérieux doutes quant à sa carrure internationale. Le journal transalpin nous apprend qu'il est sorti sous les sifflets, et lui a lui aussi attribué la plus mauvaise note de la Squadra.