Julian Draxler croit pouvoir tirer son épingle du jeu. En marge de la large victoire de la Mannschaft sur la Norvège (6-0) en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, l'international allemand a confirmé vouloir rester au #PSG et s'y imposer malgré le recrutement de Neymar Jr et de Kylian Mbappé lors du dernier mercato d'été [VIDEO]. [VIDEO]

Avec Di Maria, Lucas ou encore Pastore, il est souvent cité parmi les partants mais lui n'entend pas céder si facilement sa place au sein des Rouge et Bleu. Buteur lors de la large victoire de l'Allemagne sur la Norvège (6-0), lundi soir, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, Julian Draxler s'est en effet exprimé dans les colonnes de Kicker sur sa situation au PSG et reste serein, voire même imperturbable.

Publicité
Publicité

"Je n'ai aucune raison de partir, a-t-il implacablement expliqué. Ces signatures (#Neymar et Mbappé, ndr) font partie d'un tel club. Comme dans les autres clubs européens. Le Bayern ou le Real ont quatre, cinq, six joueurs pour les positions de devant, et c'est pour cette raison qu'il n'a jamais été question pour moi, comme pour le PSG autant que je sache, que je quitte le club."

Neymar et Mbappé ne font pas peur à Draxler

Neymar et Mbappé sont bien sûr les noms qui reviennent le plus souvent après leurs transferts réussis lors du dernier mercato d'été mais Edinson Cavani, Angel Di Maria, Lucas Moura voire Javier Pastore, qui a déjà évolué dans une position plus excentrée (notamment à gauche contre le Barça), sont autant de rivaux qui semblent l'obliger à patienter sur le banc de touche, dans un premier temps, et à gagner durement son temps de jeu, dans un second temps.

Publicité

A moins d'un an de la Coupe du monde 2018 et après une Coupe des confédérations prometteuse, l'ancien de Schakle 04, aujourd'hui âgé de 23 ans, s'imagine donc toutefois bien poursuivre sa progression au sein du club de la capitale, persuadé qu'il pourra profiter des méformes des uns ou des blessures des autres pour glaner, ici et là, des titularisations. Une position qu'il pourrait néanmoins reconsidérer dans quelques mois, à l'amorce du mercato hivernal, si son temps de jeu était insuffisant pour lui permettre de rentrer dans la liste définitive des 23 de Joachim Lôw pour disputer le Mondial 2018 en Russie. Sa valeur marchande, loin d'être négligeable pour un club qui a besoin de vendre pour rester dans les clous du fair-play financier, en fera en tout cas un candidat naturel au départ l'hiver prochain. #Mbappé