Souvent moqué lors de son passage au PSG [VIDEO], Jesé a cette fois-ci ému la toile. Il risque de faire passer beaucoup d'observateurs du rire aux larmes avec sa dernière publication sur les réseaux sociaux. L'attaquant prêté à Stoke City a en effet témoigné du drame personnel qui le frappe en écrivant un petit hommage à son fils Nyan. Né prématurément, le petit garçon est toujours en obligation de soin et assistance respiratoire à cause d'une maladie dont nous ne connaissons pas encore l'exactitude. Parfois certaines cruautés de la vie relèguent au second plan les enjeux sportifs.

La souffrance de Jesé

L'été de l'attaquant espagnol du #PSG a malheureusement dû être plus mouvementé que prévu.

Publicité
Publicité

Indésirable au Parc des Princes [VIDEO], Jesé Rodriguez a été poussé à se trouver un nouveau point de chute pour la saison en cours. Annoncé un temps du côté de l'Italie et de sa Serie A (Fiorentina), il s'installe finalement en août dans le club de Stoke City. Frappé par un drame personnel avec la naissance de son petit prématuré, il y a fort à parier que le #Football ne fut pas sa priorité numéro 1. Le petit Nyan est né avec beaucoup d'avance. La compagne de Jesé Rodriguez, le mannequin Aurah Ruiz a accouché de manière inattendue le 26 juin dernier de son petit garçon. Depuis, les parents du bébé se relaient à son chevet et espère que l'histoire connaîtra un dénouement heureux.

L'hommage de l'ex joueur du PSG à son petit

Publiée sur les réseaux sociaux hier, c'est une lettre pleine d'émotion qu'a rédigé l'Espagnol.

Publicité

"Si le monde pense que tu n’es pas suffisamment bon, c’est un mensonge, tu es la plus belle chose qui me soit arrivée. Chaque jour que je passe à tes côtés, j’apprends de ta force, de ta motivation, de la façon que tu as de ne jamais rien lâcher, de ta souffrance et de la manière dont tu la surpasses", écrit-il. Aussi bouleversé que bouleversant, Jesé Rodriguez annonce qu'il se battra pour courir plus et mettre plus de buts la rage au ventre en pensant à son petit. Il en profite également pour remercier sa compagne et rendre hommage au courage de cette dernière. Souvent idolâtré ou détesté, les footballeurs sont des hommes comme les autres, eux aussi exposés aux drames de la vie. Cette histoire rappelle bien tristement celle du joueur anglais de Bournemouth Harry Harter qui lui a fini par perdre sa fille en décembre 2015. C'est une épreuve supplémentaire dans le parcours en dents de scie de l'ex-espoir du Real Madrid. Une de ces épreuves qui pourraient bien l'aider à se remobiliser et jouer avec des objectifs et une force supplémentaire. Nous souhaitons bien sûr un prompt rétablissement à Nyan et saluons la force de la famille. Courage ! #Enfance