C'est à Bougival, dans les Yvelines que la star brésilienne a établi son nid. Le déménagement aurait démarré il y a déjà une semaine. Douillet le nid, c'est le moins qu'on puisse dire quand on découvre le luxueux palace de cinq étages aux allures futuristes qui sera désormais la maison de Neymar. Visiblement nous en mettre plein la vue pendant les matchs ne lui suffisait pas, ça y est c'est enfin lui LA méga star de son club, alors c'est lui qui aura la plus grosse. Des faisceaux lumineux éclairent la somptueuse terrasse entourée d'une pelouse d'un demi hectare, probablement jonchée de ballons qui ont eu la chance de se faire caresser par les pieds du prodige.

Publicité
Publicité

Le voisinage affirme déjà avoir vu défiler quelques voitures de sport, et selon eux, la villa possède une piscine en sous-sol. Situé aux pieds d'une colline, le palais n'est qu'à un petit quart d'heure du centre d'entraînement du PSG [VIDEO], peut-être même un peu moins s'il appuie un peu sur le champignon d'un de ses bolides.

Neymar en quelques chiffres

Ce n'est pas la première star à s'installer à Bougival, dans un autre genre un certain Gérard Depardieu y avait élu domicile avec toute sa petite famille dans les 70's. Si lui est parfois connu pour son côté excessif, c'est un petit joueur à côté de Neymar da Silva Santos Junior, avec qui on est toujours dans la démesure la plus totale. Entre sa clause libératoire à 222 millions, son salaire estimé à 30 millions net par an, soit deux fois plus que ce qu'il touchait au FC Barcelone, les 20 millions de charges patronales et sociales dont le club devra s'acquitter, les 10 millions d'impôts qu'ils payent à la place de leur pépite à l'état français et les 35 millions de commission sur le transfert qui finiront aussi au fond de ses poches, de celles de son père et de quelques intermédiaires, c'est un peu étourdissant.

Publicité

Mais il ne faut pas trop non plus s'attrister pour le Paris-Saint-Germain [VIDEO] : les ventes de maillots vont littéralement exploser, ils vont réussir à gratter sur les recettes publicitaires, et auprès des sponsors et des équipementiers. Neymar c'est une marque, c'est l'Asie, l'Amérique, les cinq continents voire même au-delà de ça. Tout cela fait tourner la tête aux spectateurs impuissants de #Ligue 1 que nous sommes, et peut même paraître malsain voire nauséabond lorsqu'on entend les sommes en jeu. Mais tout est oublié au premier double contact et autres joyeusetés pour lesquelles il excelle et dont on se délecte. #PSG