Il sera officiellement présenté au Parc des Princes ce mardi, et on a encore en esprit le feuilleton rocambolesque de son transfert record de #Monaco au Paris-Saint-Germain cet été. Mais au-delà de l'indécence des 180 millions d'euros qu'il a coûté au club de la capitale, on oublie souvent qu'entre le joueur et le #PSG, les négociations n'ont pas attendu que le jeune prodige se dévoile aux yeux de l'Europe entière pour s'entamer. Elles remontent à l'époque où le natif de Bondy évoluait encore en région parisienne. C'est le recruteur parisien Pierre Reynaud, lui-même ancien joueur du club, qui a déniché la pépite alors qu'il n'avait que neuf ans, et l'a suivi pendant plus de quatre années.

Publicité
Publicité

Ils ont repris contact ces dernières semaines, et il ne fait aucun doute que la confiance instaurée entre l'homme et le clan Mbappé a participé à la réussite du transfert. Mais il n'est pas le seul. Marc Westerloppe, l'un des formateurs du centre parisien connaît également le surdoué depuis de nombreuses années, n'a jamais perdu le contact avec lui et en parlait au club avec exaltation bien avant cet été. On sait également qu'Olivier Letang aspirait à conserver Mbappé au PSG dès l'âge de douze ans, mais que les négociations, notamment avec la famille du joueur, n'ont pas abouti. Ces derniers privilégiaient alors l'AS Monaco pour la formation du jeune Kylian.

L'hypocrisie monégasque

Le transfert fait couler beaucoup d'encre, et les grandes institutions ragent sec de voir les moyens employés par le PSG pour s'attacher les services du jeune prodige.

Publicité

Mais le vrai responsable reste sans nul doute Monaco. En effet, le club de la principauté n'a jamais formellement proposé de prolongation à son joueur, ni de revalorisation salariale cohérente. Kylian n'était pourtant pas réticent à l'idée de rester un an de plus à Monaco pour parfaire sa formation en cette année de coupe du monde. Ses proches avaient déménagé en Principauté, s'acquittant du loyer pour l'année entière, lui de son côté héritait du tant convoité numéro 10 [VIDEO], et avait même fait part de ses envies de rester au Prince Albert en ce début d'été. Mais fin juillet, des bruits de couloirs envoient Kylian au Real et le clan Mbappé comprend alors que, quoi qu'ils fassent, le fiston sera vendu cette année. Ce n'est qu'à partir de ce moment qu'ils ont décidé que, quitte à partir, ils choisiraient eux-mêmes leur destination. C'est en toute cohérence qu'ils ont trouvé un accord avec le PSG [VIDEO], ce puits sans fond où Kylian rêve d'évoluer. Il est compréhensible que le club monégasque ait souhaité toucher le pactole dès cette année, surtout lorsqu'on connait leur politique. Le jeu de dupes auquel ils ont joué tout l'été, esquintant l'image jusqu'alors irréprochable de la jeune star, est plus agaçante. #Mbappé