Publicité
Publicité

C'est la reprise ! Après deux semaines d'interruption en raison des matches internationaux, la #Ligue 1 est de retour. Le derby de la Côte d'Azur entre Nice et Monaco (samedi, 17h00) sera l'affiche de cette 5ème journée qui débutera vendredi par un Lille-Bordeaux (19h00), suivi d'une rencontre a priori disproportionnée entre le FC Metz et le PSG [VIDEO], à 20h45. C'est tout simplement le choc des extrêmes entre l'ogre parisien, leader du Championnat avec 12 points sur 12 possibles avec la meilleure attaque (14 buts), et des Grenats bien pâles, lanterne rouge avec zéro point au compteur et un seul but inscrit.

Le Paris Saint-Germain n'est sans doute pas l'adversaire idoine pour commencer à engendrer des points, mais en football rien n'est impossible, c'est même cela qui fait son charme.

Publicité

Alors dans les rangs messins, on veut croire en l'exploit. C'est notamment le cas d'un certain Milan Bisevac, ancien défenseur du #PSG, qui aborde cette rencontre entre excitation et ambition.

« Défendre comme des chiens » contre le PSG

« C'est génial de pouvoir défier des joueurs comme ça ! Et attention, on va démarrer le match à 0-0, il ne faut pas avoir peur parce que c'est Paris en face. Ce n'est pas un cadeau, mais on n'a pas le choix, on joue notre peau. Je pense et j'espère qu'on va sortir un très grand match. Il faut se vider et ne pas avoir de regrets, peu importe le résultat », a ainsi déclaré le Serbe dans une interview accordée à francefootball.fr. Celui qui est aussi passé par Lens, Valenciennes, Lyon ou la Lazio s'attend évidemment à souffrir face à la force de frappe parisienne.

Publicité

Les Lorrains devront donc être extrêmement vigilants et ne pas être avare d'efforts devant leur public de Saint-Symphorien.

« On va jouer l'une des meilleures équipes d'Europe. On aurait aimé être mieux placé avant de les recevoir. Ce sera un match de gala. À nous d'être solide, de défendre comme des chiens. Il faut avoir cette volonté. On n'aura pas le droit à la moindre erreur contre une telle équipe », a indiqué l'arrière central. Ce dernier espère joué un mauvais coup à son ancienne équipe en s'inspirant pourquoi pas de la récente désillusion des Bleus. « Malgré tout, c'est un match où on se doit de prendre du plaisir tout en travaillant et en mouillant le maillot. Derrière, tout est possible : regardez France-Luxembourg ! (0-0, ndlr) »

Le PSG avec Mbappé, sans Neymar et Cavani ?

Milan Bisevac prendra peut-être des conseils auprès de Vincent Thil, héroïque lors du nul arraché avec les tripes par les Luxembourgeois à Toulouse. Malheureusement pour lui, le jeune joueur de 17 ans n'a pas été retenu par Philippe Hinschberger pour défier le PSG.

Publicité

Il ne retrouvera donc pas sur sa route Kylian Mbappé qui devrait faire ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs. Pour sa part, l'entraîneur de Metz estime que son équipe à « 10 ou 15 % de chances de marquer un point ».

Les Messins auront peut-être pour eux plusieurs absences de taille dans les rangs parisiens, puisque Di Maria est revenu blessé, Pastore et Cavani ne sont revenus d'Amérique du Sud que ce jeudi, un jour après les Brésiliens Marquinhos, Dani Alves, Neymar et Thiago Silva, victime de crampes en Colombie. Unai Emery, qui sera privé de Verratti suspendu, pourrait donc également laisser pas mal de cadres au repos pour ce déplacement, juste avant de se rendre à Glasgow pour affronter le Celtic pour la 1ère journée de Ligue des Champions, mardi. Au FC Metz d'en profiter. #Mbappé