Publicité
Publicité

Le #PSG est dans l'oeil du cyclone. Pourtant le début de saison du club de la capitale est parfait d'un point de vue sportif. Cinq matchs pour cinq victoires et une belle différence de buts à la clé. Si les ennuis du club ne se trouvent pas sur le terrain, Paris pourrait bien voir rouge sur le plan extra-sportif. Le #Mercato de folie de cet été risque bien d'avoir laissé des traces et de faire un grand nombre de déçus parmi les supporters du vice-champion de France. Initié à la fin de l'été, un nouveau feuilleton a vu le jour. En effet, après FC Barcelone vs PSG, nous assistons à un duel qui promet de beaux rebondissements : Ceferin vs Nasser [VIDEO].

Publicité

Ceferin et l'UEFA veulent la peau du PSG

C'est par l'intermédiaire de son nouveau président, le slovène Aleksander Ceferin que l'UEFA a fait connaître sa position concernant le cas particulier du PSG. Les arrivées de Neymar et de Kylian Mbappé (222 et 180 millions d'euros) ont bousculé les habitudes des grands clubs, dépassés par ces montants astronomiques. Ainsi, sous l'impulsion du FC Barcelone, une fronde anti-PSG a vue le jour. Alors que l'autre nouveau riche du football européen, Manchester City, est d'ores et déjà tiré d'affaires, Paris se retrouve visé par une enquête [VIDEO] pour non respect des règles du fair-play financier. Si désormais il semble acquis que le club propriété du Cheick Tamin sera sanctionné, la nature de la punition reste floue mais il est légitime de craindre le pire.

Publicité

Paris suspendu de la Champions League ?

De nouveau interrogé sur ce qui devient une affaire au sommet Ceferin s'en serait une nouvelle fois pris au PSG. Sa dernière sortie laisse craindre le pire. "Si je veux être aussi populaire que Michel (Platini), je sais que je dois exclure le PSG des Coupes européennes", déclare t-il. En quête de reconnaissance à la tête de l'instance européenne, le slovène veut assoir son autorité et se présenter comme un homme fort capable de redresser et redorer le blason de l'UEFA. Une mise en lumière qui pourrait bien se faire sur le dos des parisiens. Bien qu'aucune exclusion formelle n'ait été annoncée, le président a indiqué "vouloir frapper vite et fort". Une exclusion du PSG de la #Champions League apparaîtrait comme un acte symbolique très fort mais déclencherait probablement une guerre entre l'équipe de Nasser Al-Khelaïfi, la LFP contre l'UEFA. Pour être dans les clous, la sanction qui touchera Paris devra être exécutée pour octobre 2018 dernier délais. D'ici là, le club de la capitale va devoir tout faire pour sauver sa peau et éviter un exercice 2018/2019 aux allures de fiasco.