Alors que débute cette semaine l'édition 2018 de la Ligue des Champions, dont nous avons récapitulé les enjeux pour le Real Madrid et ses concurrents [VIDEO], le #Real Madrid sera opposé mercredi soir à l'APOEL Nicosie avec une victoire impérative dans le "groupe de la mort" de la compétition, composés également de Tottenham et du Borussia Dortmund. Suspendu cinq matchs par la Fédération espagnole [VIDEO] suite à son geste d'humeur envers l'arbitre lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne face au FC Barcelone le 13 août dernier, #Cristiano Ronaldo devrait faire son grand retour sur la pelouse du stade Santiago Bernabeu. Le meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des Champions aura toutefois une pression supplémentaire avec la publication aujourd'hui d'une vidéo où il évoque ses envies de départ. Explications.

Publicité
Publicité

Une vidéo issue de son audience pour fraude fiscale

L'affaire avait fait grand bruit la saison passée et secoué les fondations de la Maison Blanche. Des révélations semblent en effet prouver que l'attaquant star du Real Madrid a évité de payer plus de 14,7 millions d'euros au fisc espagnol depuis son arrivée au club pour un montant record en 2009. Poussée par ces révélations, la justice ibérique a alors décidé de lancer une enquête et a donc entendu les explications du joueur en juillet dernier. Lors de cette entrevue, #CR7 s'est épanché et a notamment manifesté ses envies de quitter le pays. D'abord privée, cette audience a finalement été diffusée aujourd'hui par le media portugais Correio da Manha, découvrez ci-dessous l'extrait vidéo de l'entrevue.

"J’aimerais retourner en Angleterre"

Apparaissant très déprimé par ses ennuis judiciaires, le quadruple Ballon d'Or déclare 'Je n’ai jamais eu de problèmes en Angleterre, c’est pourquoi… Je ne vais pas le dire… mais j’aimerais retourner en Angleterre'.

Publicité

Le joueur manifeste ainsi clairement son envie de quitter la Liga pour retourner en Premier League, lui qui avait décroché sa première Ligue des Champions et son premier Ballon d'Or avec Manchester United en 2008. Si Florentino Perez, le président du Real Madrid, a nié toute velléité de départ de son joueur phare, il faudra sans doute attendre les suites que le fisc espagnol donnera à cette affaire. Pour rappel, l'attaquant portugais risque au maximum sept ans de prison ferme et 28 millions d'euros d'amende. De quoi donner des sueurs froides aux supporters merengues ...