Publicité
Publicité

Début de saison compliqué pour le #Real Madrid en #Liga. Certes, le club merengue est toujours invaincu, mais il a concédé le week-end dernier son deuxième nul consécutif au Santiago Bernabeu. Après Valence, les hommes de Zinedine Zidane se sont cassés les dents sur Levante. Pire, la Casa Blanca a perdu deux joueurs nouveaux joueurs : Karim Benzema, sorti sur blessure, et #Marcelo, exclu en fin de rencontre. Alors que Zidane [VIDEO] s'est montré rassurant sur le cas Benzema [VIDEO], l'absence du Brésilien est elle aussi prolongée. En effet, Marcelo est désormais suspendu pour deux matches par la Ligue de football espagnole. L'arbitre de la rencontre a en effet jugé que le défenseur brésilien s'est rendu coupable d'avoir frappé son adversaire dans le dos, alors que ce dernier se trouvait au sol.

Publicité

Le latéral gauche merengue manquera ainsi les rencontres face à la Real Sociedad et au Betis Séville. Il sera en revanche de retour pour défier le Deportivo Alavés et l'Espanyol Barcelone en ce mois de septembre.

Le Real Madrid compte sur Theo Hernandez

L'absence de Marcelo sera compensée par Theo Hernandez, auteur de son premier match de championnat face à Levante sous les couleurs madrilènes. Le jeune français, quelques semaines seulement après son arrivée, sera donc plongé dans le bain pour des matches importants, puisque le Real Madrid compte déjà quatre points de retard sur le FC Barcelone après seulement trois journées de championnat. Marcelo sera tout de même de la partie lors des prochains matches de Ligue des champions, d'abord mercredi à l'occasion de la réception de l'APOEL Nicosie, puis fin septembre lors du déplacement sur la pelouse du Borussia Dortmund dans le cadre de la deuxième journée de la phase de poules de la C1.

Publicité

Déjà trois rouges pour le Real Madrid

En quête de trophées et de records cette saison, le Real Madrid en a déjà battu un : la saison dernière, il n'avait reçu que deux cartons jaunes sur l'ensemble de la saison. Avec celui de Marcelo, mais aussi celui reçu par Cristiano Ronaldo en Supercoupe d'Espagne face au FC Barcelone, et celui adressé à Sergio Ramos contre le Deportivo La Corogne en Liga, la Casa Blanca en totalise déjà trois. D'autant plus inquiétant que la profondeur de banc semble plus limitée que celle de la saison dernière. Pour le Real Madrid, il va donc falloir rapidement retrouver ses nerfs, et surtout que cette nervosité laisse place à la sérénité que l'on avait l'habitude de voir la saison dernière chez cette équipe.