Publicité
Publicité

Le temps est-il compté pour #Karim Benzema ? Épargné depuis de longs mois malgré un rendement pas toujours optimal la saison dernière, l'attaquant français garde pour le moment la confiance de son entraîneur, Zinedine Zidane [VIDEO]. Mais le début de saison de KB9 n'incite pas à l'optimiste : auteur d'un seul but en cinq apparitions, il a surtout marqué les esprits lors du match face à Valence en raison de ses opportunités manquées. Le départ d'Alvaro Morata, qui ne supportait plus de jouer la doublure derrière #Benzema, se fait déjà sentir, lui qui a plié bon nombre de matches de Liga comme celui-là la saison passée. L'émergence d'Isco et d'Asensio pourrait d'ailleurs jouer un bien vilain tour à Benzema, puisque Zidane envisagerait de plus en plus de replacer Cristiano Ronaldo [VIDEO] en numéro 9, laissant le côté gauche à Asensio...

Publicité

et Benzema sur le banc.

Le Real Madrid croit-il encore en Benzema ?

S'il ne redresse pas la barre rapidement, Karim Benzema a du souci à se faire. Sa prolongation de contrat, évoquée depuis plusieurs semaines, piétine. KB9 se montrerait trop gourmand au niveau et se frotterait à l'intransigeance de Florentino Pérez sur ce sujet. D'autant que le président de la Casa Blanca aimerait attirer un avant-centre performant. S'il veut rester madrilène, Benzema devra donc réaliser une grande saison. Faute de quoi il sera vendu l'été prochain (il suscite l'intérêt de clubs comme Arsenal, l'AC Milan et l'Inter Milan) et remplacé. D'ailleurs, la liste des potentiels remplaçants de KB9 à la pointe de l'attaque du #Real Madrid ne cesse de s'allonger. Mais un homme a désormais pris une longueur d'avance.

Publicité

Un profil qui séduit le Real Madrid

D'après les informations de Don Balon, Andrea Belotti fait désormais figure de favori pour devenir le prochain avant-centre du Real Madrid. International italien depuis l'an dernier, le joueur de 23 ans reste surtout sur deux très belles saisons avec son club, le Torino. Le club transalpin a même effectué un mercato estival ambitieux afin de convaincre son prodige de rester au club. Il aura pourtant bien du mal à le retenir l'été prochain, surtout si Belotti brille lors de la Coupe du monde 2018 à la pointe de l'attaque de l'équipe d'Italie. Le jeune italien dispose d'une clause libératoire de 100 millions d'euros. Il présente ainsi l'avantage d'être moins onéreux que d'autres pistes offensives citées cet été, comme Paulo Dybala, Pierre-Emerick Aubameyang ou Kylian Mbappé, désormais au PSG.