La polémique avait enflé depuis une semaine et le capitaine des Bleus se devait d'y répondre. Henri Leconte avait effectivement critiqué durement les joueurs tricolores, sans doute déçu par leurs piteux résultats à l'US Open 2017 et pendant les tournois du Grand Chelem en général [VIDEO]. L'ex-numéro 5 mondial, vainqueur de la #coupe davis avec la France en 1991 a ainsi déclaré :'Arrêtez, les mecs, de nous dire ‘on veut gagner un Grand Chelem’ : c'est pas possible ! Ils ne s'entraînent pas, ne font pas l'effort nécessaire. Les joueurs français ont un melon monumental : ils n'ont rien gagné et ils ont un melon...'. Une attaque certes dure mais qu'on pouvait considérer comme justifiée alors que pour la première fois depuis dix ans, plus aucun Français n'est présent dans le top 15 du classement ATP où Jo-Wilfried Tsonga pointe à la 18e place et Lucas Pouille à la 24e place à la race.

Publicité
Publicité

Noah tacle Leconte

Toujours est-il qu'en tant que capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, Yannick #noah ne pouvait pas laisser passer une telle attaque. Il a donc répondu de manière assez cinglante. Revenant sur les déclarations de son compatriote, le dernier vainqueur français en Grand Chelem (à Roland-Garros en 1983) a déclaré : 'C’est à côté sur le fond et la forme, mais c’est Henri, on prend ça comme une déclaration d’Henri... La différence, c’est qu’aujourd’hui, il y a les réseaux sociaux, le bashing, c’est bien de dire du mal, mais ce n’est pas constructif' et le capitaine des Bleus de rajouter, à propos du supposé 'melon' de ses joueurs : 'Henri n’est pas très bien placé pour dire ça.'. Un joli retour long de ligne de la part du Capitaine des Bleus !

Objectif pour les Bleus : la finale de la Coupe Davis

Yannick Noah a toutefois essayé de trouver une source de motivation pour ses joueurs dans de telles attaques : 'Après, si ça peut avoir une influence, faire qu’on soit plus motivés... Mais on ne joue pas pour répondre à Henri Leconte. La motivation est suffisamment forte'. La France dispute en effet une très importante demi-finale de Coupe Davis face à une Serbie amoindrie par le forfait de Novak Djokovic pour la saison.

Publicité

Une occasion en or de remporter un trophée qui fuit les Bleus depuis 2001 et une victoire face à l'Australie. L'autre demi-finale opposera ces mêmes Australiens à la Belgique de David Goffin. Deux adversaires potentiels qui seraient loin d'être insurmontables pour les hommes de Yannick Noah. A condition d'afficher un état d'esprit conquérant dès vendredi à Lille face à la Serbie.

#Tennis