Certains #Joueurs de #Rugby se laissent pousser les #cheveux. Cela peut-être plutôt désavantageux pour eux car leurs adversaires peuvent en profiter pour les tirer. Le journal L'Equipe, s'est penché sur la question de savoir si il était raisonnable de jouer au rugby avec les cheveux longs. Et apparemment cela n'est aussi handicapant que cela en a l'air.

Il ya déjà une trentaine d'années, l'un des plus grands capitaine de l'équipe de France de rugby, Jean-Pierre Rives, portait les cheveux longs sur les terrains. L'ex-commentateur Roger Couderc l'avait d'ailleurs surnommé "casque d'or" en raison de sa longue chevelure dorée.

Publicité
Publicité

Une chevelure dont, l'ancien troisième-ligne du Racing Club de France (actuel Racing 92),ne prenait pas réellement soin puisque celle-ci finissait généralement tachée par son sang ou celui de ses adversaires. Dans un style différent de celui de Jean-Pierre Rives, il y a eu Sébastien Chabal. Dans une interview accordée au Parisien, il ya à peu près deux ans, l'ex-international français aux 62 sélections a expliqué que si il gardait les cheveux longs s'était simplement par flemme de les faire couper. Sur le terrain, il avait l'habitude de les laisser détachés ce qui n'est plus le cas depuis qu'il a pris sa retraite et qu'il est consultant pour Canal+.

Quelques exemples actuels de joueurs ayant les cheveux longs

Il y a plusieurs joueurs de l'actuel Top 14 qui jouent avec les cheveux longs. C'est le cas de l'ailier du Stade Rochelais, Gabriel Lacroix, qui a d'ailleurs eu très peur pour ses cheveux lors du dernier match de son équipe face à l'ASM Clermont comme il le raconte à L'Equipe : "Il me tardait que d'une chose cette saison, c'était de marquer ! En plus, javais un contrat sur mes cheveux...

Publicité

Si je ne marquais pas dans les deux rencontres qui venaient, ils risquaient un coup de tondeuse donc j'avais la pression !". Le joueur qui a les cheveux les plus long dans le Top 14 cette saison s'appelle Pierrick Gunther. Il s'agit du troisième ligne de la section Paloise, il a la chevelure qui lui descend jusqu'au milieu du dos. Il a une technique bien particulière pour éviter que ses adversaire ne les lui tire : il met beaucoup de vaseline dessus !

Dimitri Szarzewski , autre joueur retraité de l'équipe de France mais qui joue toujours avec son club le Racing 92, se balade lui aussi, sur les terrains, avec une longue chevelure. Chevelure à cause de laquelle il se fait souvent chambrer par ses coéquipiers. Il raconte qu'ils lui demandent souvent comment il fait pour son brushing quand il pleut. Il ajoute sans manquer d'humour qu'il répond qu'il garde toujours son sèche-cheveux à porter de main.