Samedi à 18 heures aura lieu la rencontre entre le LOU (Lyon Olympique Universitaire) et l'UBB (Union Bordeaux-Bègles) à Gerland, stade où a évolué le club de foot de Lyon avant d'emménager au parc OL. Pour ce déplacement le staff bordelais a décidé de changer à moitié la composition de son quinze titulaire qui a remporté la victoire face au Stade Français (30-10), la semaine dernière. Il y a donc huit changements par rapport à la dernière équipe. Les nouveaux visages pour cette rencontre sont : Nagalevu, Talebula, Schoeman, Chalmers, Tauleigne, Cazeaux, Poirot et Poux.

Le jeune Alexandre Rouma, deuxième ligne, et le demi de mêlée Lesgourgues sont sur le banc.

Publicité
Publicité

Il faut souligner que Mateluisa Tebula va faire son grand retour sur les terrains de Top 14. L'ailier bordelais se remet d'une opération au ménisque du genou droit qui lui avait gâché sa deuxième partie de saison, lors du #Top 14 2016/2017.

L'UBB compte mettre Talebula à l'aile dès le début du match

Le Fidjien de 26 ans, #Mateluisa Talebula n'a joué que trois matches lors de la deuxième partie du Top 14 2016/2017 à cause de sa lésion au ménisque du genou droit. Avant cela il avait aussi connu une première partie de saison difficile, car il était revenu de la tournée d'automne 2016 en étant en surpoids. Il sera donc aligné à l'aile pour le match face au LOU samedi. Mais il ne faudra sans doute pas s'attendre à voir tout de suite le grand Talebula, qui avait mis 29 essais en 50 matches joués, Coupe d'Europe inclue, entre 2013 et 2015.

Publicité

Le joueur ayant été absent des terrains pas mal de temps, il ne retrouvera pas son niveau tout de suite. Selon le site de France Bleu, Jacques Brunel, le coach de l'#UBB, a tout de même dit que le joueur avait mené une grosse préparation et qu'il avait bien re-musclé ses jambes mais que seul le terrain pourrait dire si il est prêt ou pas.

Mateluisa Talebula s'est montré très impatient de retrouver le terrain. Questionné sur sa capacité à redevenir l'ailier qu'il était il y a quelques saisons, le joueur, dans des propos retransmis à nouveau par le site de France Bleu, a répondu que ce n'était qu'une question de communication et de travail collectif. Il a tout de même reconnu qu'il faudrait du temps, beaucoup de travail et de concentration et qu'il devrait aussi surveiller son alimentation. Lui, qui est au club depuis 2012, et sous contrat jusqu'en 2019, va pouvoir compter sur ses coéquipiers pour retrouver son niveau.