Le projet de l'Olympique de Marseille après le rachat du club par Frank McCourt fait couler beaucoup d'encre ! En octobre 2016, l'investisseur Frank McCourt a racheté l'#OM des mains de Margarita Louis-Dreyfus, et il en avait profité pour s'exprimer sur le projet qu'il voulait mettre en place avec ce rachat. Accompagné du nouveau président du club en remplacement de Vincent Labrune, Jacques-Henri Eyraud, les deux hommes avaient annoncé de grandes choses pour les supporters. Un budget de 200 millions d'euros à investir sur le marché des transferts sur quatre ans, ainsi qu'un budget initial cet été de 100 millions d'euros avaient ainsi été annoncés.

Publicité
Publicité

Des chiffres énormes pour l'Olympique de Marseille [VIDEO] qui avaient été confirmés notamment lors de l'achat de Dimitri Payet quelques mois plus tard lors du mercato hivernal. On peut imaginer l'attente chez les supporters mais aussi chez tous les observateurs cet été lors de l'ouverture du mercato estival. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu cet été et l'Olympique de Marseille n'aura dépensé "que" 66 millions d'euros en achetant sept joueurs. Le transfert le plus onéreux aura été celui de Konstantinos Mitroglu, recruté depuis le Benfica Lisbonne contre 15 millions d'euros lors du tout dernier jour du marché des transferts. Les supporters sont mécontents de voir qu'aucun grand nom n'est arrivé, malgré les millions du club qui seront restés dans les coffres de l'OM !

Un ancien arbitre dézingue l'OM !

Alors que le prix des joueurs a explosé cet été, avec notamment quelques transferts au dessus de 100 millions d'euros, Marseille a fait avec les moyens du bord tout en ayant une difficulté supplémentaire.

Publicité

Le club n'est en effet pas (encore) qualifié pour la Ligue des Champions et ne peut proposer qu'une Ligue Europa [VIDEO] aux nouvelles recrues. Said Ennjimi, ancien arbitre de #Ligue 1 et maintenant consultant télé, est revenu sur le projet du club et il n'a pas été tendre ! "Je pense qu’ils se rendent compte eux même en interne qu’ils sont allés un peu trop vite en besogne.". Il faut avouer que les dirigeants phocéens ont fait de grosses erreurs de communication au moment du rachat, et celles-ci se payent aujourd'hui avec les supporters. Said Ennjimi a rappelé qu'aujourd'hui, les meilleurs joueurs se vendent pour plus de 50-60 millions d'euros et que le budget de l'OM reste assez restreint si on le compare aux plus grands clubs européens, ou même français ! #Football