A 24 ans, Sloane #Stephens fait maintenant partie des joueuses dont ses adversaires devront se méfier. L'Américaine a fait le spectacle face à sa compatriote Madison #Keys, 22 ans, et sa victoire en deux 6-3, 6-0 ne souffre d'aucune contestation possible. Elle qui est restée loin des terrains de tennis pendant onze mois, suite à une fracture de fatigue d'un pied en août 2016, fait un retour fracassant contre son amie Madison Keys. les deux joueuses ont d'ailleurs fait semblant de se voler leurs chèques et leur trophées respectifs à la fin de la rencontre. malgré sa sympathie pour Keys, on se doute que Sloane Stephens va garder son chèque de 3,7 millions de dollars soit 3,07 millions d'euros.

Publicité
Publicité

Stephens continue sur son étonnante lancée. Elle, qui est revenue sur le circuit WTA à la fin du mois de juillet dernier, est allée en demi-finale des tournois de Toronto et de Cincinnati en août, avant donc de remporter son premier Grand Chelem, samedi. Ces victoires vont la propulser à la 17ème place mondiale alors que lorsqu'elle est revenue sur le circuit, elle se trouvait à la 957ème position au classement WTA. Un sacré saut pour la joueuse qui n'a pas laissé la moindre chance à Madison Keys dans le match qui les opposait samedi.

Stephens a totalement maîtrisé son match

Face à une Madison Keys, qui s'est montrée beaucoup trop nerveuse pour pouvoir espérer gagner le trophée, Sloane Stephens a dominé son sujet. La joueuse de 24 ans a remporté le premier set face à sa meilleure amie en seulement 30 minutes.

Publicité

Le deuxième set n'a pas duré plus longtemps non plus. Après avoir perdu son service dès le premier jeu du deuxième set, Madison Keys s'est retrouvée menée 3-0. Alors qu'a 4-0 elle pouvait espérer revenir à 4-1, elle a vu Sloane Stephens repousser avec une certaine autorité ses trois balles de debreak. Cela a été le coup de grâce et Madison Keys a laissé, son amie remporter le second set 6-0.

Après ce match qui a duré une soixantaine de minutes, Sloane Stephens a avoué qu'elle ne comptait pas en rester là et qu'elle souhaitait gagner d'autres Grand Chelem dan sa carrière. Le journal Libération, a rapporté ses propos : "Bien sûr que je veux gagner un autre Grand Chelem. Avez-vous le chèque que l'on m'a remis ? Si ça, cela ne vous donne pas envie de gagner... !?!". Autre fait étonnant de sa victoire, Sloane Stephens est la première Américaine à remporter un Grand Chelem, depuis jennifer Capriati en 2002 à l'Open d'Australie, et Lindsay Davenport en 1998 à l'US Open, sans s'appeler Serena ou Venus Williams. #USOPEN