En lice dans le #Tour de Moselle, le français Maxime Roger (alors deuxième du classement général), a été contraint à l'abandon sur une chute. Mais cette chute est plutôt inhabituelle puisque c'est à cause du guidon (qui s'est brisé) que le cycliste à mis pied à terre.

Enorme frayeur pour le coureur Maxime Roger. Engagé sur le contre-la-montre du Tour de Moselle, le jeune cycliste membre de la formation Chambéry Cyclisme (réserve de l'AG2R) a été victime d'une chute spectaculaire alors qu'il avait un bon coup à jouer.

Maxime Roger: "Mon cintre s'est cassé à 60 km/h"

En pleine course et alors qu'il était parti sur le contre-la-montre, le guidon de Maxime Roger s'est brisé net, provoquant la perte de contrôle du vélo et, ensuite, de sa chute.

Publicité
Publicité

Il a ensuite du abandonner. Dans un entretien accordé à Directvélo, il est revenu sur cet épisode douloureux qui a fait le tour du monde : "Je suis extrêmement déçu surtout. J'étais bien parti et arrivant peu après la mi-course, mon cintre s'est cassé d'un coup net, dans une ligne droite et à 60km/h. C'était alors impossible de tenir sur le vélo, j'ai glissé sur le ventre et j'ai du abandonner à cause de douleurs trop intenses."

Le lendemain de la course, le coureur était toujours aussi choqué et blessé mais surtout aussi déçu: "Aujourd'hui, je ne parvient toujours pas à plier le genou droit. J'ai également beaucoup de plaies sur mes genoux. On soupçonne peut être une entorse à ce niveau. C'est dur de passer à côté de la victoire au général pour ça" a-t-il précisé avec beaucoup de tristesse.

Publicité

Comment ça a pu arriver ?

C'est la question que tout le monde se pose après cette événement: comment est-ce que ça a pu arriver ? La réponse des spécialistes et assez simple. Le coureur ayant utilisé des barres aérodynamiques, qui se verrouillent automatiquement sur le vélo. Avec une trop grande pression, il est possible de provoquer une cassure à ce niveau et c'est ce qui est arrivé.

Remis de ses émotion, le français a prévu de reprendre, si tout va bien, l'entrainement dès la semaine prochaine pour être prêt pour sa prochaine course prévu dans une quinzaine de jours, mais sans aucun doute sur un vélo différent de celui-là : "J'espère reprendre rapidement, dans quinze jours au tour du Guévaudan si tout se passe pour le mieux ou alors à la fin du mois pour le Trophée des Champions. Ce serait bien d'y être parce que c'était un grand objectif pour moi, la course me correspond" précise t-il dans sa longue interview. #2017