Publicité
Publicité

Mardi 10 octobre, l'Équipe de France [VIDEO] a joué et gagné son dernier match éliminatoire de la Coupe du Monde 2018 [VIDEO] en Russie, avec une victoire 2 contre 1 face à la #Biélorussie. Elle se qualifie donc directement, au prix d'une lutte face à des biélorusses qui ont marqué un but juste avant la pause, et une deuxième mi-temps plutôt décevante. Au final de nombreuses interrogations concernant les Bleus demeurent, avec, pourtant dans ses rangs, des joueurs comme Mbappé, et un jeu qui était moins cohérent qu'auparavant. En effet, ce match contre la Biélorussie, était aussi une sorte de « validation des acquis » du championnat d'Europe, mais ces derniers temps s'est installé des résultats qui ne sont définitivement pas concluants, avec une défaite en Suède, le match nul contre le Luxembourg, etc...pour les Bleus, alors que le potentiel de chaque joueur continue de progresser.

Publicité

En bref, l'équipe de Didier Deschamps finit les qualifications avec 18 buts marqués en 10 matchs, contre 43 pour l’Allemagne et la Belgique, 36 pour l’Espagne ou 32 pour le Portugal.

Prêts pour la coupe du Monde ?

Didier Deschamps a bien compris l'insatisfaction générale concernant les résultats actuels de son équipe, malgré des efforts pour changer de système ( 4-4-2 ou 4-3-3 ?), des interrogations concernant non seulement l'emplacement de Mbappé, Lacazette et son utilité au sein de l'Équipe de France, mais aussi les choix des attaquants Mbappé Dembélé, Martial, Lemar, Fekir, Lacazette, Coman, Payet ; les interrogations sur le choix du milieu de terrain, Kanté, Matuidi, Pogba et maintenant Tolisso. Globalement, l'entraîneur des Bleus a donc du pain sur la planche avec des remises en question importantes, lui-même ayant déclaré qu'il devra analyser les actions entreprises et prendre des décisions, faire des choix, comme d'habitude.

Publicité

Quant aux joueurs, durant le match face à la Biélorussie, on a retrouvé des milieux de terrains efficaces, un gardien de but, Hugo Lloris, qui a maîtrisé son jeu.

Nous avons pu voir un Raphaël Varane très satisfaisant, malgré des prises de risque inutiles, un Lucas Digne qui a fait du bon travail, et qui va poser problème à Layvin Kurzawa, si Benjamin Mendy est de retour pour le Mondial, etc. Finalement à 8 mois du Mondial, comprenant 6 ou 7 matchs amicaux d'ici là, Didier Deschamps a donc encore de vraies questions à se poser, notamment concernant le quart de finale en Russie si aucun progrès n'est visible d'ici là. Par ailleurs, si tout va pour le mieux, l'entraîneur devra également prolonger jusqu'à l'Euro 2020. #Coupe de monde #Equipe de France