Publicité
Publicité

Ce n'est pas vraiment une excellente période pour venir fouler les pelouses de football professionnel lorsqu'on est français. Ce ne sont pas Benjamin Mendy [VIDEO] et Frank Ribéry qui vont nous contredire. Alors que le latéral de Manchester City a annoncé cette semaine avoir eu un des ligaments croisés rompus, c'est aujourd'hui à l'entourage de l'attaquant du Bayern de Munich d'annoncer la même chose. Ribéry, qui a subi un nul sur la pelouse du Hertha Berlin (2-2), est sorti bien avant la fin de la rencontre à cause d'une #blessure au genou qui l'a empêché de pouvoir rejouer.

Si très peu de personnes doutaient de la gravité de la blessure, elle est bien confirmée : l'ancien attaquant de l'Equipe de France souffre bien de l'une des plus graves blessures pour un footballeur.

Publicité

Cette blessure engendre donc 6 à 9 mois de convalescence après une opération difficile pour remettre un nouveau ligament. Enfin ça, c'est pour la plupart d'entre eux. Mais Frank Ribéry, qui sait que ces jours sont comptés en tant que joueur professionnel, et que la retraite approche à très grand pas, ne souhaite pas attendre aussi longtemps pour pouvoir se remettre de cette blessure que maudissent tout les footballeurs.

Ribéry: Dix semaines, et c'est reparti

Si on vous disait : " Rupture du ligament croisé? Vous ne serez éloignés des terrains que durant 10 semaines", vous n'y croiriez pas. Et bien c'est pourtant ce que va tenter l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille. Si la coutume veut que l'on se fasse opérer pour limiter au maximum les chances de rechute, Ribéry n'a clairement pas envie d'attendre si longtemps pour pouvoir retaper dans le cuir.

Publicité

C'est pourquoi lui et son staff médical ont décidé de tenter une autre expérience : celle de renforcer énormément le genou, afin de ne pas avoir besoin de ligaments pour le stabiliser.

Une expérience plutôt risquée, mais qui a déjà fonctionné par le passé. L'ancien défenseur de l'Olympique Lyonnais et de l'Equipe de France, Anthony Réveillère, s'était lui aussi lancé dans l'aventure, en ne décidant pas de se faire opérer après cette grave blessure. Au final bien lui en prit, puisque celui-ci a pu rejouer quelques semaines plus tard et n'a jamais rechuter après. Cependant, une expérience n'assure aucune garantie pour le bavarois, qui devra tout de même faire très attention s'il ne veut pas que cela soit plus grave la prochaine fois, et que sa carrière se termine sur un point aussi noir. #Ribery #Bayern Munich