Publicité
Publicité

Un soir de Saint-Valentin 2017, Angel #Di Maria faisait chavirer le coeur de tous les supporteurs parisiens en réalisant une performance de haut vol face au FC Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Sur la pelouse du Parc des Princes, le Sud-Américain inscrivait un doublé ce soir-là et semblait enfin offrir au club de la capitale son plein potentiel. Malheureusement l'état de grâce n'a pas duré pour l'Argentin qui depuis retombe dans ses travers. Peu en vue depuis le début de la nouvelle saison, Angel Di Maria doit désormais composer avec Neymar et Kylian M'Bappé sur le front de l'attaque parisienne. Les places sont chères, et ce n'est pas les six apparitions de l'ancien Mancunien (zéro but, une passe décisive) qui feront pencher la balance en sa faveur lors des prochains choix effectués par Unai Emery. [VIDEO]

L'Argentin a également connu quelques pépins physiques en ce début de saison.

Publicité

Touché à la cuisse au cours d'un match disputé avec sa sélection dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018, l'ailier a été écarté des terrains pendant plus d'un mois. Le temps de permettre à un autre de ses concurrents, Julian Draxler, de prendre confiance, et de signer au fil des matches des performances de plus en plus abouties. Si l'Allemand a plus brillé au milieu que sur un côté, son coach serait tenté de privilégier l'option allemande vu le peu de solution dont il dispose en cas de forfait d'un des joueurs du trio Motta-Rabiot-Verratti.

Un joueur hors des plans pour l'avenir

Et à en croire le média italien TuttoMercato, l'avenir de l'Argentin pourrait s'écrire très loin de la capitale française : "le #PSG travaille pour vendre son joueur argentin qui est hors des plans pour l’avenir, L’avenir de Di Maria peut s’inscrire en Chine où certains intermédiaires sont actifs dans son transfert". Si d'un point de vue sportif, la piste chinoise ne doit pas susciter un engouement débordant de la part d'Angel Di Maria, le salaire que serait disposé à proposer les clubs de la Super League pourrait pousser l'Argentin à la réflexion. [VIDEO]

C'est en tout cas ce que l'on souhaite du côté de la direction parisienne qui n'oublie pas que le club est toujours visé par une enquête de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier.

Publicité

Les achats de Neymar et de M'Bappé pour près de 400 millions d'euros, poussent aujourd'hui les Rouges et Bleus à équilibrer leur compte avant le 30 juin 2017. Dans cette optique, une vente de l'international argentin, qui conserve une belle cote sur le marché des transferts, offrirait à Nasser Al-Khelaïfi un petit bol d'air. #Mercato